Miriadan

samedi 4 octobre 2014

Message à un visiteur

Bonjour,

Message pour A.

Reprenez courage, les expériences qui vous oppressent vont bientôt s'estomper par la grâce d'un sourire. Si votre situation vous paraît difficile et lourde à porter, la légèreté d'une rencontre va vous donner les clés pour retrouver votre équilibre et votre joie d'entreprendre.


Au-delà des apparences, par-delà vos illusions, la vie reste simple : un stimulus demande une réaction qui engendre une conséquence. Il n'y a ni bien ni mal, seulement un mouvement de ricochet sur la surface de votre vie. 

Éloignez-vous de vos sentiments d'enfant, de vos peurs d'avoir peur, de la crainte de faire mal. Libérez-vous des chaînes qui retiennent vos désirs profonds, votre souffle issu du coeur et de l'esprit, celui qui remplit votre corps pour que votre esprit puisse s'envoler.

Votre société créé des règles afin que chacun puisse vivre sans gêner l'autre. L'autre est devenu si important que vous en oubliez de vous respecter, de vous écouter. Vous basez votre comportement sur l'autre, ce qu'il va penser ou dire. 

Pourquoi ? Posez-vous cette question : pourquoi devez-vous vous oublier au profit de l'autre ? Il s'agit de suivre votre cœur, non de rejeter votre prochain. D'ailleurs, ce mot est révélateur de sa fonction : aimez-vous, respectez-vous d'abord puis ouvrez-vous à l'autre, le " prochain ". 

Et les larmes se transformeront en caresses, et la déception ne sera plus.

1 commentaire:

  1. Wow... Découvrir ce texte (écrit il y a pourtant 2 ans... illusion du temps, perfection de l'éternel instant présent !) en cliquant sur un lien dans les "articles au hasard" et m'émerveiller que tout dans cet article résonne juste pour moi maintenant, y compris l'initiale du prénom ! MERCI chère Magali et merci Miriadan <3
    Doucement je me "rapproche" de mon âme... même si à ce jour je n'ai toujours pas lâché prise, malgré les nombreuses écoutes de ma méditation guidée, de la séance de reconnexion âmique et celle de consolidation, je ne me décourage pas (enfin si, parfois un peu, mais je prends conscience de mon attitude de "victime", de caliméro toute triste et perdue, alors je me réconforte avec Amour du mieux que je peux à ce moment, et c'est un petit pas supplémentaire d'effectué dans l'Amour de Moi). :-)

    RépondreSupprimer