Miriadan

lundi 20 octobre 2014

Qu'est-ce que l'ego

Qu'est-ce que l'ego ?

Lors de votre incarnation, l'âme vous a offert des outils adaptés à votre dimension dense et d'expérimentation. L'ego en est un.

L'ego est une émanation de votre Masculin Sacré, votre Protecteur divin. Il s'appuie sur les missions de ce Gardien et est chargé de vous protéger des dangers de votre dimension. 


L'ego se base sur les expériences ancrées en vos corps subtils afin de vous aider à pacifier les leçons douloureuses incomprises dans les vies simultanées (ou dites antérieures). Lors de votre avancée dans la vie, il reconnait ce qui peut vous blesser, moralement et physiquement, et active vos défenses selon des schémas déjà éprouvés précédemment et auxquels il a accès. 

L'ego ne juge pas, il vous protège. Il n'est qu'amour pour vous : il est votre protecteur. Il réagit selon ce qu'il connait : peur, colère, pouvoir, révolte, etc.  afin de parer aux attaques énergétiques et physiques de votre environnement. 

Tant que vous détiendrez en vous des leçons à pacifier et transcender, il sera là, aimant et attentif, pour apporter cette connaissance au mental. L'ego détient des clés qu'il vous offre sincèrement. Son but est de vous amener à restaurer votre intégrité.

L'ego est votre porte vers la Justice. Si vous le voyez s'imposer en vous, ce n'est que pour vous signaler une injustice. Il agit tel un pansement afin que la blessure soit hors d'atteinte,  attendant que la plaie guérisse en toute sécurité. 

L'erreur est de lutter contre l'ego. Tant que des souffrances inexprimées en vous seront incomprises, il vous parlera. Si vous le regardez comme un ennemi, et que vous voulez le forcer à se taire, il se renforcera. Non par volonté de pouvoir, mais pour vous guider vers votre Vérité.

Lorsque vous avez atteint votre Transparence, que vous êtes sortis de l'Illusion, l'ego se fond de lui-même dans votre Masculin Sacré. Car, en fin de compte, l'ego est votre Masculin Sacré, tout comme vous êtes une émanation de l'Un et donc porteurs du Tout.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire