Miriadan

dimanche 18 janvier 2015

Les missions et le coeur

En ces temps de changement radical et pourtant progressif, vous vous êtes incarnés avec des missions. 

Ces missions concernent aussi bien le nettoyage et la mise en place des grilles, l'ancrage de nouvelles méthodes, la mise à disposition des énergies de soin, de croissance, de développement sur l'équanimité et la confiance en l'autre. Elles se posent sur le caractère personnel par votre rapport à vos proches et à vous-mêmes, comme sur le bien commun pour tous et tout.

Déjà, beaucoup d'entre vous se sont appropriés leurs missions. Et leur chemin s'est illuminé de joie, de foi et de partage.


A ceux qui sont rendus à cette étape, nous allons maintenant vous demander d'être prêt à abandonner vos missions. Nous ressentons votre étonnement, voire votre recul en vous-mêmes. Abandonner sa mission ? Ne plus se mettre au Service de l'Un ? Nous vous dirons, paradoxalement, c'est en acceptant d'abandonner votre mission que vous serez au Service de l'Un.

Car vivre selon votre mission n'est que faire rayonner une petite partie de votre diamant. Or, ce que votre planète, nous et votre humanité demandent est que vous soyez le diamant resplendissant, en son intégralité. Que chaque pétale de votre fleur puisse s'épanouir en toute liberté. 

Se positionner sur un rôle implique de disposer des limites à ses champs d'action. S'autoriser à Être libère vos potentialités.

Vibrer dans la Grâce est reconnaître la divinité de chaque élément qui vous entoure, qui vous imprègne, qui vous compose. Entrer dans l'Action est marcher, penser, parler, partager dans l'Unité. Une mission peut s'apparenter à l'union de la Grâce et de l'Unité. A condition que vous acceptiez également que cette mission puisse être réalisée par un autre. Un contrat est mouvement. Il ne peut vous emprisonné dans des vœux ou des promesses qui ne vous correspondent plus. Vous n'avez pas à être un soldat acceptant un ordre sans état d'âme ou sans réfléchir. Vous avez simplement à Être selon vos ressentis, votre Cœur.

L'Âge d'Or est celui qui offre la Liberté. Quelle liberté avez-vous si vous êtes contraint de réaliser ce qui vous sépare de votre intégrité ? Confiance. Si votre âme, votre Cœur, votre Esprit vous indique que ce que vous aviez choisi d'accomplir ne résonne plus en vous, alors, abandonnez. La Vie est synchronicité, la Vie est Justice. Un autre, un frère, une sœur, prendra le relai. Sans jugement, sans effort, avec joie.

Et vous découvrirez avec émerveillement que ce changement vous apportera enrichissement personnel, par votre écoute aimante de votre Soi, ainsi que de multiples potentialités pour tous. Vous ouvrirez des portes là où nul ne l'attendait. Ainsi se déploie la créativité.

L'acceptation que vous ne soyez pas "indispensable" à une mission ne signifie nullement que vous soyez interchangeable. Au contraire, vous disposez chacun d'une étincelle unique. Simplement, vous retrouvez la souveraineté de votre chemin. Et bien souvent, cela vous insufflera l'énergie primordiale, celle qui vous porte au-delà de vos limites, et vous vous réaliserez en votre mission tel un archange et son épée de tolérance. Accepter d'être prêt à ne plus participer à une mission revient à vous apporter votre reconnaissance divine. Pour que votre flamme s'expanse à travers les grilles de l'Humanité.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire