Miriadan

vendredi 4 mars 2016

L'êtreté

L'êtreté est l'union amoureuse de l'âme, du Soi et de l'individualité/l'incarnation (voir l'article en lien). Cela paraît être une fusion monodirectionnelle, verticale, mais comme tout ce qui est en l'Un, une action porte en elle plusieurs sens et directions.

Nous sommes une géométrie sacrée (voir l'article en lien). Par le Nous, j'entends un ensemble d'individualités porteuses de leçons d'expériences en sagesse. Chaque individu, que ce soit sur Terre ou multiversel, est relié à un groupe dont l'ensemble compose une figure géométrique complexe délimitée par un Soi et une âme. Cette harmonie se place en cohérence avec la Portée de Vie, celle de la Trinité notamment. 


Ainsi, chacun de nous est une figure géométrique (individualité) entière et éternelle, tout en représentant une partie d'un ensemble plus vaste. Le temps linéaire n'existe pas au-delà de notre 3ème dimension. Aussi l'âme peut-elle émettre autant d'incarnations qu'elle le ressent Juste, que ce soit dans un même endroit ou pas, en même temps ou non que ses autres émanations. Nous pouvons être amenés à croiser des frères/sœurs issus de la même âme, et c'est une effusion d'Amour à chaque fois. Nous les ressentons comme une partie de nous-mêmes, tout en étant conscients individuellement d'être Un. Telle est l'Unité dans la Multiplicité : se sentir Un en reconnaissant en l'autre un autre nous-même ayant simplement choisi d'expérimenter un chemin différent. Et simultanément, nous savons que c'est en nous reliant à l'ensemble formé par les multiples incarnations issues de la même âme que nous nous ouvrons à la Complétude : la Multiplicité dans l'Unité.

De même, la figure géométrique créée par l'union du Soi et de l'âme, et ainsi des incarnations émanées, prend place dans un ensemble plus vaste composé de plusieurs autres figures. Nous faisons partie d'un système en profondeur :  une entité formée de plusieurs êtretés, la planète, le système solaire, la galaxie, l'univers, le multivers, les fréquences, les dimensions ... Pourtant, nous pouvons nous dissocier de l'ensemble sans porter préjudice au reste car telle est la Loi de la Liberté : choisir à tout moment Qui Nous Sommes, et donc à quel ensemble nous souhaitons participer. Si nous choisissons par exemple de nous désengager de la planète, sa signature énergétique se maintiendra tout en nous libérant de son cadre géométrique. La sagesse issue de notre implication au sein de son influence se perpétuera en nous, mais nous modifierons notre forme en relation avec notre nouvelle perspective. La loi de la Cohérence sécurise notre mouvement.

Telle est l'êtreté : revenir à l'ensemble formant la figure géométrique à laquelle nous appartenons librement, c'est-à-dire les innombrables émanations issues de notre âme qui expérimentent les Lois de l'Un dans cette portée.

Quel est le principe de l'évolution ? Résonner. Pour notre univers, il s'agit de comprendre et d'intégrer les Lois de la portée de la Trinité (3) pour avoir accès à celle de la Gratitude (4), transfigurer les 144 regards à une forme à 256 miroirs. Pour cette raison, le Soi a déterminé une Direction que l'âme a traduite en chemins de vie : les émanations.

Chacune des individualités est composée d'une partie des autres, un résultat de groupe. C'est pourquoi il y a interconnexion entre les vies simultanées. Toutes sont reliées puisque origine et conséquence de chacune. En symbiose, chaque individu développe des compétences particulières qu'il met à la disposition de ses frères et sœurs d'âme, mais aussi à toutes âmes qui le désirent. Telles sont l'abondance et la liberté. Et chaque fois qu'une incarnation se libère de limites, cela se répercute dans l'immédiateté pour les autres. Car nous sommes tous porteurs de la totalité des graines de leçon, hologramme de l'ensemble tout en étant unique par notre perspective individuelle.

Nous ne nous réincarnons pas, nous ne devenons pas ces autres nous-mêmes à une autre époque, en un autre lieu. Notre façon linéaire de concevoir les événements nous donne l'illusion que l'un remplace l'autre, alors que la vie est simultanée et notre individualité éternelle. Nous cheminons tous de concert, en harmonie, sous l'égide aimante de notre âme qui veille à la Justesse de nos actions.

Lorsque nous reconnectons une vie "antérieure" ou simultanée que nous pensons nôtre, nous déplaçons notre conscience vers la partie de nous qui se trouve en l'autre incarnation afin d'y extraire la ou les leçons que notre âme a programmée(s) sur notre chemin. Impliqués émotionnellement, nous nous approprions cette vie et la ressentons nôtre de bonne foi. Nous sommes en résonance avec la partie de nous qui compose l'autre frère ou sœur d'âme. Aussi, lorsque nous pacifions et transcendons l'émotion ou le sentiment qui est la clé de sagesse de cette expérience, la libération profite à tous : soi-même et aux incarnations simultanées porteuses de cette leçon.

Nous bénéficions simultanément du partage de l'expérience de l'autre pour évoluer vers notre Transparence (voir "les 16 degrés de l'être dans notre dimension"). L'osmose créée dans l'ensemble rayonne alors dans toutes les directions, de l'intérieur vers l'extérieur et vice-versa, par chaque vecteur de la forme géométrique. Le but a été atteint, la quintessence de l'êtreté ouvre la voie de sa  transsubstantiation lui donnant accès à la portée de la Gratitude.

L'accomplissement de l'êtreté s'est déroulé
- verticalement : de l'individu incarné à son retournement vers l'âme et le Soi ; devenir Un.
- horizontalement : d'une personnalité qui s'est ouverte aux vies simultanées afin d'en comprendre les leçons ; accueillir la Multiplicité.
- dans chaque direction : l'incarnation s'est transcendée dans l'osmose de la communauté ; les Lois de l'Un sont sublimées.
- en profondeur : chaque rayon de sagesse retourne vers le Centre de la figure géométrique où sont unis l'âme et le Soi ; la forme aux 144 miroirs s'est transsubstantiée.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire