Collectif Miriadan

Collectif Miriadan

Vos questions, leurs réponses - 1S 2016

Cette page est dédiée à vos questions.

Nos amis multiversels souhaitent pouvoir vous éclairer dans votre recherche de votre Soi.

Si vous en avez, posez vos questions, ils vous répondront.

Pour retrouver les questions de 2014 et 2015, suivez ce lien
Cette page est saturée, merci de ne plus poster de questions.
Les questions du 2ème semestre 2016 jusqu'au mois d'octobre sont ici
La suite des questions de novembre et décembre 2016 sont ici
  1. Bonjour Magali et Familles de Lumière !
    J'aimerais savoir comment être et se positionner quand un proche vous manque de respect verbalement et exprime à chaque jour de la colère et de l'agressivité ? Sans vouloir abuser de votre disponibilité, merci de votre réponse.
    D'Aurélie*
    RépondreSupprimer

    Réponses




       Magali Magdara4 janvier 2016 à 18:02








    1. Vous n'abusez jamais de notre disponibilité, sachez-le. Nous répondons toujours à vos questions avec grand plaisir.

      Lorsqu'un proche ou une personne se montre agressif envers vous, dites-vous qu'il répond à votre demande. Vous partagez tous deux une souffrance commune et êtes le miroir l'un de l'autre. Vous vivez un contrat d'assistance.

      Lorsque cela se produit, ne jugez pas, ni vous ni l'autre. Vous êtes en accord avec l'émotion qui vous adresse un message : vous êtes prêts, tous deux, à prendre connaissance de ce qui se cache derrière cette émotion, c'est-à-dire une ou plusieurs expériences incomprises et douloureuses.

      Il n'existe qu'un seul positionnement : l'amour. Tâchez de ne pas plonger dans votre émotion lorsque cela se produit. Faites de votre mieux, vous serez toujours en réaction Juste.

      Le soir, quand vous êtes au calme et en sécurité chez vous, posez-vous. Placez-vous en méditation ou dans le Vide de votre cœur. Le calme va détendre votre corps et votre esprit. Alors, appelez en vous cette émotion. Laissez-là vous emplir, la ressentir et surtout s'exprimer librement. Et quand l'émotion aura pu déverser ses tourments, alors soyez Compassion. Soyez la mère de l'enfant bouleversé qui appelle la tendresse et la sécurité maternelles. Et aimez de tout votre être la partie de Vous qui était en souffrance. C'est ainsi que vous pacifierez et transcenderez le Vous tourmenté.

      Une fois cela accompli, adressez votre pardon à l'individu qui vous a servi de miroir : pardon de l'avoir blessé, pardon pour vous avoir blessé. Et Merci. Gratitude d'avoir accepté ce rôle difficile afin de vous amener à regarder en vous cette partie blessée qui n'attendait que votre regard.

      Il se peut que cela vous demande plusieurs séances, plusieurs jours. A chaque fois, vous en ressortirez plus aimante, et vous constaterez que l'attitude de l'autre ne sera plus la même. Si vous n'avez plus en vous la résonance émotionnelle, l'autre ne se sentira plus appelé à vous montrer ce visage. Appelé par Vous.

      Vous êtes tous entourés d'Amour. Chacun est un ami aimant qui accepte à votre demande de jouer un rôle d'éveil. L'autre montre un visage en corrélation avec ce qui est en vous, rien de plus. Soyez en Paix et en Joie, et vous ferai fleurir les sourires autour de vous.
      Supprimer

  2. Bonjour,
    Ce 31 décembre 2015,vers 18H, mes chats et chattes ont fini de manger leurs "pattés". J'ai trois jeunes chats et chatte de 1 an et demi. Théo, (l'un des deux mâles),comme tous les soirs, sort par la fenêtre de la cuisine. Le deux autres suivent; mais Théo sera le seul à ne plus revenir. Depuis plus rien...J'ai honte de dire que Théo était celui qui était plus le attaché à moi et réciproquement. Je suis totalement effondré. Et ce n'est pas le seul animal que je "perd". Fanny, une femelle a, également, disparu un soir sans jamais la revoir; d'autres avant elle aussi. Je soupçonne (à tord ou à raison) une personne être à l'origine de ces disparitions. Je me prête des pensées négative à ce propos. J'adore les animaux, encore plus les félins. J'imagine des circonstances de ses disparitions pas "nettes". Je ne me remplie pas d'amour en pensant à cela. Pauvre Théo. Que se passe-t-il si sa mort a été "violente"? La personne en question peut-il continuer impunément ses actes répréhensibles sans conséquences? J'espère me tromper. L'absence de Théo est douloureuse. Il "était" tellement doux. Bien à vous. Michel.
    RépondreSupprimer

    Réponses


       Magali Magdara7 janvier 2016 à 14:11








    1. Tout ce qui est vivant, c'est-à-dire issu de l'Un, dispose de sa souveraineté. C'est-à-dire que le monde minéral, végétal, animal et éthérique s'appuie sur les mêmes lois que vous, et notamment celle du droit de choisir sa voie.

      Les animaux avec qui vous partagez votre vie ont choisi de venir à vous afin de vous offrir leur amour, tout comme vous avez choisi de les accueillir sur votre chemin. Et la façon dont ils vont disparaître de votre vie est un choix conscient de leur part.

      Tout comme vous, nul ne peut leur imposer quelque chose s'ils n'ont au préalable accepté de l'expérimenter. Et, tout comme vous, ils sont en interaction avec l'environnement par des contrats d'assistance.

      Ce qu'ils souhaitent vous faire comprendre par ces expériences, est que l'attachement prend racine dans l'émotionnel. L'Amour se déploie dans le respect des choix de chacun, et dans l'acceptation totale que la vie est Juste. Vous ne recevez que si vous êtes prêt à le ressentir dans le but de pacifier et transcender. Et cela est vrai pour tout.

      Donner votre amour est naturel, mais l'attachement prive l'autre de sa liberté et du respect de sa divinité. En quelque sorte, vous en faites votre esclave.

      Chaque fois qu'un de vos compagnons disparaît, vous le vivez comme une déchirure et un sentiment d'injustice, comme une preuve de désamour envers vous.

      Quoi qu'il soit arrivé à vos compagnons, cela est en accord total avec leur âme. Et si une tierce personne est intégrée dans cet accord, cela se fait toujours avec amour.

      Plonger en vos émotions, allez à la rencontre de vos tourments et laissez votre cœur vous conter une autre chanson. Vous n'avez aucun contrôle sur l'autre, ni responsabilité telle que vous l'entendez. Vos compagnons n'étaient pas sous votre garde, sous votre protection. Ils étaient là par Amour pour vous, parce qu'ils le souhaitaient. Et ils participent pleinement à votre éveil.

      La mort est illusion, il s'agit simplement d'une autre pièce dans votre demeure. Et la séparation est éphémère. Il vous suffit de rayonner Qui Vous Êtes, un être d'Amour qui se laisse porter par la Vie, pour que vous soyez en contact avec tous ceux qui ont fait une place dans votre cœur.

      Changez votre regard. La Vie est toujours Juste car rien n'est imposé, et nul n'a de pouvoir sur l'autre. Les expériences sont des tremplins vers vous-même. Paix et Confiance.
      Supprimer
    2. Bonjour,
      En réponse à votre message je vous dirais ceci:
      Il a peut être eu un choix personnel pour sa voie sur Terre. Mais le choix s'est fait avant qu'il naisse. Personne ne lui imposait quoi que ce soit; bien au contraire. Une tierce personne est impliqué dans cela; ce n'est pas par amour, il en est peut être mort (sur terre) de ce comportement. Je n'ai pas de pouvoir sur ce chat; la preuve: il n'est plus là. Bien sûr que l'attachement est dans l'émotionnel; nous sommes ,aussi, pour cela "humain". Bien sûr que nos compagnons animaux participent à notre éveil. Je n'ais, non plus, trouvé que la vie est injuste; nous sommes là pour apprendre. Notre amour de chat nous manque. Mais si il avait eu la parole il m'aurait dit: je suis heureux avec vous, je ne demande rien d'autre que d'être avec vous et vivre tout mon bonheur. Je suis jeune, je n'ais qu'un an et demie, J'ai le "droit" de sortir; je ne sais pas où sont les dangers. Je croyais tout les humains remplis de bonté. Je me suis trompé. Maintenant j'ai vu que l'on était pas dans un monde de bisounours. Je voulais vivre...Bien à vous. Michel.
      Supprimer
    3. La Vie est bien plus qu'une incarnation. La Vie est en Tout, y compris dans ce que vous appelez la mort.
      Tout être qui s'incarne vient avec des potentialités d'expérience, et cela est toujours en accord avec cet être. Aussi, si votre chat a choisi de mourir jeune, il lui a fallu demander de l'aide à un autre être. Cela se fait au niveau âmique, là où seul l'Amour est.

      Il vous est difficile de considérer que quelqu'un qui vous blesse le fait par amour, et pourtant, cela est. Si vous vous sentez blessé c'est que vous êtes en résonance avec une souffrance intérieure. Et l'autre joue un rôle bien difficile afin de vous aider à en prendre conscience. Rien ne vous est imposé, jamais.

      Votre incarnation vous donne une apparence. N'oubliez pas que même un enfant détient sa souveraineté, et peut être plus avancé en sagesse qu'un adulte. Si l'enfant a déterminé qu'il lui était juste de mourir jeune, cela est son choix. Et ses raisons n'appartiennent qu'à lui.

      Ne voyez pas les animaux et les êtres comme des êtres naïfs. Vous les sous-estimez. Chacun connaît l'exacte situation d'éveil du monde dans lequel il s'incarne. Ne lui enlevez pas le droit d'expérimenter comme il le désire. Changez votre regard.
      Supprimer

  3. Qu'est ce qu'être mort, être vivant ? Je lis que la mort n'existe pas mais elle me fait sans doute peur. J'ai un problème avec la notion de perte, d'abandon. La peur de la mort de mon mari. La peur d'aimer. Je suis déchirée en deux, la mort, la vie. Je voudrais me dissoudre pour n'être rien. Je ne peux pas comprendre qu'on ne meurt pas, qu'il n'y est pas de fin, que nous sommes là pour l'éternité !! Quand on sait qu'il y a une fin c'est quand même plus rassurant et en même temps ça ne rassure pas non plus.
    Je me suis coupée du monde. Peut-être pour apprendre la solitude et la mortification. Je voudrais apprendre à mourir, à accepter la mort. Je ne sais pas. C'est très confus.
    RépondreSupprimer

    Réponses


       Magali Magdara21 janvier 2016 à 20:43








    1. La mort est la vie. Tout ce qui est vibre dans la vie. Vous êtes vie car vous faites partie de l'Un. Selon votre société, la mort est une fin. Selon les lois de l'Un, la mort n'est qu'une porte vers une transformation.

      La Vie est abondance car Amour. L'Amour n'est pas outil de la Vie, c'est la Vie qui est émanation de l'Amour. Aussi disposez-vous de l'intégralité de l'Un en Vous. Et l'Un ne peut disparaître.

      La perte n'est qu'une illusion. En vérité, vous ne possédez rien car tout vous est offert. Votre mari n'est pas votre propriété, aussi ne pouvez-vous le perdre. Et lorsqu'il choisit de se transformer en empruntant la porte de la mort, il reste relié à vous par votre amour. Ce sont vos croyances qui vous empêchent d'entendre ceux qui ont déjà réintégré leur intégrité dans la mort.

      Pour accepter la mort, pour saisir toute sa beauté, il vous faut aimer la Vie, votre vie. Appréciez l'instant présent et ses cadeaux, aimez votre corps, aimez-vous. Alors vous comprendrez que la transformation est à la fois une fin et un début, tout en étant un milieu.

      Vous êtes rendue à une étape de renaissance. Vous pressentez que la Vie est Joie et Paix, et qu'il vous faut accueillir le changement en vous. Cela vous plonge dans des tourments qui font remonter vers vous les croyances qui vous ont amenée à vous éloigner de tous. Le temps vient où le désert va se transformer en jardin vivifiant.

      Faites-vous confiance. Si votre mental est confus c'est parce que vous recevez le signal de votre cœur. Vous basculez vers votre renouveau personnel et ne disposez plus de repères. Votre mental exprime vos peurs, votre désir de fuite devant un avenir inconnu.

      Dites-lui que chaque instant possède un début, un milieu et une fin. Et que s'il le désire, il peut se raccrocher à l'idée que vous êtes en train de fermer un chapitre et d'ouvrir un autre. Autorisez-vous à vous abandonner à la souplesse de la vie et à sa tendresse.
      Supprimer

  4. Merci Magali pour ces mots qui me font toujours du bien, qui me touchent profondément.
    Qu'est ce que la divine dichotomie ?
    Merci encore.
    RépondreSupprimer

    Réponses


       Magali Magdara22 janvier 2016 à 20:48








    1. La divine dichotomie est l'aperçu des Lois de l'Un selon la polarisation, c'est-à-dire l'extraction de 2 pôles complémentaires : le blanc et le noir, le chaud et le froid, le bien et le mal, le haut et le bas, le yin et le yang, le masculin et le féminin, l'inspiration et l'expiration.

      La dichotomie met l'accent sur 2 pôles. Mais le regard doit également se porter sur l'origine de ces pôles : le milieu. Notre univers est construit sur la trinité. Si le Centre n'existait pas, il n'y aurait pas de couple car rien ne les relierait à un élément commun. Et c'est également ce que l'Humain est.

      L'ascension de cet univers a un but : l'évolution de tous et tout. Ses conséquences sont multiples, et pas seulement pour notre demeure cosmique. Car les répercussions se prolongeront sur bien des portées et des multivers. La dichotomie divine apparaît encore ici. Cet univers qui a expérimenté la Séparation dans toute sa splendeur va s'unir à un univers qui se développe dans l'Unité, dans la reliance à l'Un. De la rencontre de ces 2 pôles (Séparation/Unité) va naître un Centre, un Milieu. Et c'est ce que l'Humain prépare actuellement. Car il représente le mariage parfait de l’Éloignement et de la Fusion. Du Jeu de l'Oubli, l'Humain a transcendé tout ce qui le séparait de son Essence divine pour s'unir définitivement à son Intégrité. Il s'est repositionné en son Centre.

      Telle est la divine dichotomie : prendre conscience des polarités afin d'en retirer la quintessence.
      Supprimer

  5. Pouvez-vous nous parler de l'influence des ondes électro-magnétiques : wifi, téléphones mobiles et autres compteurs Linky... sur nos différents corps.
    Merci Magali.
    Christine
    RépondreSupprimer

    Réponses


       Magali Magdara26 janvier 2016 à 15:47








    1. La Création est vibration. Notre planète se situe dans un champ électro-magnétique en variation constante. Nous sommes réajustés simultanément puisque nous constituons le corps planétaire.
      Aussi sommes-nous également des vibrations en mouvement.

      Tout appareil est une manifestation de la Création, du pouvoir créateur dont nous disposons. A ce titre, il émet ce dont nous l'avons pourvu. Fondamentalement, tout ce qui compose notre environnement est neutre car manifesté à partir de notre énergie. Et notre énergie est neutre.

      Nous vous rappelons une des lois fondamentales de l'Un : vous n'expérimentez que ce que vous avez accepté de vivre.

      Si vous accueillez en vous la croyance que quelque chose est "néfaste", alors vous prendrez ce point de vue et ferez en sorte que cela soit vrai.
      Si vous préférez que cette chose soit "bénéfique", cela sera dans les mêmes conditions.

      Si vous regardez tout ce qui vous entoure avec le cœur, quelque soit sa constitution, vous prendrez conscience que cette chose fait partie de vous. Nulle séparation. Et vous lui ouvrirez votre amour, en lui reconnaissant sa part divine.

      Nettoyez vos croyances et préjugés, n'écoutez que vous-même. Chacun est dans Sa Vérité puisqu'il ressent selon Qui Il Est. Mais chacun est unique, et donc différent. Ce qui est vrai pour l'un peut être autrement pour son voisin.
      Supprimer

  6. Merci, Magali, de cette réponse qui est en totale adéquation avec mon ressenti et surtout un immense merci d'avoir créé ce site qui est un véritable cadeau du ciel !
    Christine
    RépondreSupprimer
  7. Pouvez-Vous nous parler des Angoisses? A quoi servent-elles?
    RépondreSupprimer

    Réponses


       Magali Magdara28 janvier 2016 à 16:31








    1. Les angoisses ne sont que des peurs inavouées. Cela conduit à un dilemme intérieur qui s'amplifie jusqu'à une violence retournée contre soi.

      Ce combat intime s'étend dans le corps, résonnant dans chaque partie et provoquant des blessures.

      Les angoisses enferment l'être et le détournent de lui-même. Nous ne pouvons que conseiller de se tourner vers un thérapeute aimant et transparent dans un premier temps. Car l'être se sera coupé de son âme, et restera sourd à toute approche de son cœur. Un intermédiaire sera utile afin de présenter des clés d'apaisement, jusqu'à ce que l'être soit prêt à reprendre sa souveraineté.
      Supprimer

  1. Pouvez-vous nous parler d'Adam et Eve ? Merci Magali :)
    RépondreSupprimer
  2. Réponses
  3.          Magali Magdara03février 2016 à 19:10

  4.              Le thème de Adam et Ève est multiple. Il n'y a pas un unique couple dans l'Histoire, mais plusieurs. Nous choisissons de répondre sur la symbolique et non sur les êtres qui ont la joie d'ouvrir une lignée.

    La symbolique fait résonner un début et une fin. Dans votre histoire, elle signifie le début de l'humanité et la fin du "paradis". Pourtant, nous la plaçons au centre.

    L'humanité a été créée sur la notion d'unification. C'est pourquoi toutes les nations ont été appelées à offrir une part d'elles-mêmes dans votre constitution. Vous êtes le résultat d'une volonté cosmique d'évolution.

    Nous vous avons dit qu'il y a eu plusieurs couples car il a fallu plusieurs civilisations afin d'obtenir un brassage harmonieux énergétique qui puisse s'ancrer en un adn unique. A chaque civilisation, plusieurs nations ont ajouté leurs signatures. Ainsi, à chaque civilisation y a-t-il eu un couple Adam et Ève représentatif de la nouvelle avancée vers ici et maintenant.

    Il vous est dit qu'Eve est une partie d'Adam. Nous pouvons dire qu'Eve est la véritable humaine, Adam étant le porteur des gènes dits extra-terrestres. Selon votre constitution, il est plus cohérent que la mère soit originelle et que le père soit le transmetteur des nouveaux attributs afin que l'enfantement soit réussi. Dans vos écrits, ne dit-on pas que les dieux prenaient des autochtones pour épouses ?

    Mais ne vous trompez pas, il y a bien eu des expérimentations par différentes nations dans un objectif d'esclavage ou de profit. Cependant, cela faisait également partie du Plan divin.

    Vous êtes chacun Adam et Ève car vous êtes à l'aube d'une transformation profonde. Vous allez transmuter. Et le paradis est en vous. Ce n'est pas votre société qui va s'adapter à vos souhaits, c'est vous qui allez harmoniser vos rêves afin que votre extérieur corresponde à votre intérieur. 
    1. Pouvez-Vous nous parler du suicide?
      RépondreSupprimer

185 commentaires:

  1. Le suicide est pour la plupart un acte de désespoir. Désespoir de ne pas Être. La Séparation est ressentie comme une indignité, voire une trahison envers l'Un et Soi-même. L'être qui choisit cette voie de départ est plongé dans ses illusions de victime et ne perçoit plus sa lumière.

    L'acte en lui-même est un choix. Il n'appelle aucun jugement, car tout choix est neutre. Il n'y a donc aucune condamnation de l'autre côté du voile. Il n'y a que l'être et ses illusions. Car la mort ne signifie pas effacement des émotions, sentiments. Ce qui se trouve en vous vous suit fidèlement puisqu'il s'agit d'expériences que vous avez appelées afin de comprendre Qui Vous Êtes et pourquoi vous vous manifestez. Aussi ce qui vous a amené à vouloir fuir de ce plan continue à vous enseigner dans un autre plan, celui que vous créez à partir de vos illusions.

    C'est ce que vous appelez l'enfer ou le purgatoire. Ce domaine est placé autour de votre planète, dans les éthers. Il accueille tout être qui croit encore qu'il est punissable. Et ce domaine n'a d'existence que parce que Vous lui donnez de la consistance par vos croyances. En lui-même, il s'agit d'un plan énergétique qui vous permet de créer de façon illimitée. Vous croyez que vous n'avez aucune valeur, que vous méritez d'être puni ? Vous y déposerez vos énergies en cohérence et recevrez alors le châtiment que vous souhaitez. Et comme sur Terre, vous y croiserez d'autres êtres qui seront en résonance avec vos croyances.

    Il n'existe aucun acte, aucune pensée, aucune parole qui attire un jugement. Tout est neutre en soi. Tout est expérience, et vous ne vivez que ce que vous acceptez de vivre. Personne ne peut vous imposer quoi que ce soit.
    Aussi le suicide est-il une expérience. Il s'agit d'une potentialité sur votre chemin. Voyez votre corps, il se suicide progressivement. Est-il mauvais ? Il répond parfaitement à ce que vous croyez Juste pour vous.

    Pour les êtres qui se sont emprisonnés dans ces éthers douloureux, priez. Offrez-leur votre lumière, votre amour. Aidez-les à se pardonner, à pardonner, à prendre conscience que cette expérience n'est pas l'unique façon de percevoir la Vie.

    Parmi vos multiples expériences d'incarnation, vous êtes nombreux à avoir marché sur ce chemin. Ne jugez pas car nous ne vous jugeons pas, l'Un ne vous juge pas. Soyez compassion et Amour.

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour votre réponse sur Adam et Eve. Mais qu'en est-il du fruit défendu, le fruit de l'arbre de la connaissance du bien et du mal. Ce fruit interdit, la pomme, est associé au péché originel qui lui-même symbolise l'acte sexuel ou la connaissance. De plus, Eve est associée à ce péché. On la rend responsable du grand malheur qui suivit. Je ne sais pas pourquoi cette question me taraude autant. Peut-être que cela n'a pas beaucoup d'intérêt cette vieille histoire... Merci Magali.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a eu de nombreuses réponses sur l'arbre de la connaissance, de la pomme et sur le rôle d’Ève.

      Sachez simplement que votre religion a modifié profondément les racines de votre civilisation afin que le pouvoir du christianisme prenne de l'ampleur.
      Egalement, votre civilisation est en réaction au karma d'une époque où les femmes étaient dominantes. Aussi les hommes ont-ils repris le flambeau dans un objectif d'équilibrage.

      Ève est-elle la source de la chute de l'humanité ? Nullement. A t-elle croqué dans la pomme de la connaissance par duplicité ou bêtise ? Nullement. Dans votre bible, il est mélangé plusieurs histoires, celle de l'Atlantide entre autres. Il y a tant de phrases qui paraissent simples et pourtant qui cachent une signification historique différente.
      Votre civilisation est masculine. Aussi était-il naturel de faire porter une responsabilité à une femme afin de conserver le pouvoir par lignée paternelle.
      De plus, l'acte sexuel est une porte d'entrée vers l'éveil libérateur. Il s'agit d'un moyen parmi tant d'autres. Le secret est l'Amour. Vous n'avez pas besoin de pratiquer des positions particulières. Mettez-y votre cœur, votre honnêteté, vous obtiendrez les clés de votre éveil. Et les femmes ont une sensibilité accrue à l'énergie sexuelle. Aussi fallut-il aux hommes les en écarter.
      Lorsque la religion modifia la bible, les auteurs de cette modification utilisèrent des symboles simples qui pouvaient être compris et acceptés par tous. La pomme était un fruit connu, le serpent un reptile qui était ressenti pernicieux d'après l'imaginaire collectif.

      Cela vous taraude car vous avez en vous la culpabilité de la "chute", la souffrance de la Séparation. Reprenez votre souveraineté, détachez-vous des contes humains pour vous libérer dans votre histoire personnelle, authentique.

      N'écoutez que vous-même.

      Supprimer
  3. Pouvez-vous nous parler du virus du sida et plus largement de la raison d'être des virus. Merci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nous répondrons sur les virus, sans nous attacher à un particulièrement car tous renvoient vers la même Loi : vous ne vivez une expérience que si vous en avez fait la demande.

      Qu'est-ce qu'un virus ? Un outil. Que vous apporte-t-il ? une leçon de vie.

      Votre mental désire des mots afin de nourrir sa réflexion et conserver sa prédilection. Nous vous renvoyons de l'énergie, nous vous appelons à vous reconnecter à votre cœur.

      Pourquoi avoir peur de ce qui vous entoure sachant que vous en êtes le créateur ? Pourquoi abandonner votre souveraineté pour vous noyer dans un collectif alourdi par ses chaînes ?

      Vous êtes tous éternels. Lorsque vous appreniez à marcher, croyez-vous que vous étiez occupés à vous inquiéter de tomber ? Non, vous étiez dans l'excitation du présent, dans la joie de revenir à vous-mêmes.

      Vivez le moment présent et faites-vous confiance. Vous détenez les clés de votre épanouissement : aimez-vous.

      Supprimer
  4. Bonjour,

    je ressens dernièrement, surtout à la nuit, des fourmillements au sommet du crane e des sensations très légères au visage. Je voulais savoir de quoi il s'agit et que vous suggérez comme posture par rapport à ça.(je suis pratiquante de vipassana)
    merci!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les fourmillements, des effleurements aériens sur votre corps, des douleurs ciblées qui apparaissent par moments puis disparaissent, pour réapparaître et enfin cesser définitivement, des migraines, des vertiges, des crampes, des couleurs devant les yeux, cette liste n'est pas exhaustive. Elle apporte quelques symptômes de votre reconnexion à Vous-même.

      Ce que vous vivez est l'activation des clés métatroniques et l'unification à vos corps énergétiques. Cela demande un nettoyage, une harmonisation et une transmutation des cellules, des organes. Aussi, réjouissez-vous ! Vous accueillez votre être christique.

      Qu'y a-t-il à faire ? Rien. Aucune posture n’accélérera ou facilitera ce qui se passe en vous puisque ce qui se fait sur vous est l'action Juste. Vous ne pouvez qu'accueillir avec gratitude la bénédiction dont vous êtes l'auteur.

      Et préparez-vous à abandonner tout ce que vous croyez savoir. Ne restera en vous que ce qui est intégré au sein même de vos cellules. Alors vous serez disponible pour recevoir l'abondance de l'Un.

      Supprimer
  5. Bonjour,
    J'ai lu avec beaucoup d'attention votre article sur l'eau. Notamment vous écrivez : "En tant que puissant générateur de vie, l’eau dispose de toutes les codifications chimiques et énergétiques produisant l’apparition de la vie. Il suffit d’une Intention commuée en Volonté pour que l’eau émette les codes génétiques complexes propres à la forme manifestée."
    Je vous serai très reconnaissant si vous pouviez être plus explicite sur cela, en particulier sur la notion d'"Intention".
    Je vous en remercie par avance.
    Thierry

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'eau est une des merveilles de la Création. Issue du Plasma, cet élément porte en lui toutes les potentialités de formes. Et comme toute potentialité, la géométrie sacrée déploie ses vecteurs lorsqu'elle reçoit une Direction, une Intention et une Volonté.

      Tout ce qui se fait sur cette planète se matérialise sous la bienveillance de Gaïa. L'Amour est offrande. Aussi aucune nation, entité, n'a le pouvoir d'imposer quoi que ce soit.

      Lorsque la 1ère dimension a initié les potentialités lors des rencontres entre les photons, cela s'est produit dans une matrice,le Plasma, en cohésion avec l'émergence de la conscience de Gaïa. Déjà, le Plan divin donnait la Direction : la naissance de l'humanité sur une planète duelle dans l'objectif d'unir les contraires et de transcender les champs dimensionnels. Chaque nation y a déposé sa signature énergétique pour que, le moment venu, elle trouve un creuset réceptif à son intégration dans l'adn humain. En quelque sorte, vous étiez préparés dès la 1ère dimension à apparaître et à vous modifier pour accepter les gênes de ces nations.

      Chaque forme de vie que vous observez sur votre planète a été insérée en tant que potentiel dans les grilles électro-magnétiques de votre planète.

      Le Plasma est ce qui protège, porte et modifie la planète dans sa totalité multidimensionnelle. Et l'eau est issue du Plasma. Son action et son rôle sont vastes, mais l'un de ces rôles est notamment de manifester les formes dans la "physicalité" de votre planète. Tout cela en lien naturellement avec la géométrie sacrée et le son divin.

      La Direction peut être entendu comme l'objectif, à quoi désire-t-on aboutir. L'Intention dessine une esquisse des événements à produire et leur raison d'être, des schémas de fonctionnement avec leurs causes à effets. La Volonté est l'énergie déployée pour concrétiser, matérialiser les théories en pratique.

      Si vous désirez être en résonance avec l'eau, soyez dans votre cœur. C'est là que se trouve l'accès à votre Intention, ce pouvoir créateur qui se place dans votre Unité. L'âme en est la gardienne.

      Supprimer
  6. Namaste

    Merci Magali et à vous Frères de Lumière de nous transmettre toutes ces belles énergies et cette information lumineuse.

    Je me sens depuis peu très attiré par l'énergie des Dragons et j'aimerais beaucoup en savoir plus sur ces êtres, leur histoire, leur rôle au niveau planétaire et cosmique ainsi que sur le lien qui les unit aux Humains...
    Merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les Dragons sont une nation stellaire très ancienne et pleine de sagesse.
      De part leurs expériences et maîtrises, les Dragons sont les gardiens de nombreuses portes stellaires au sein même de votre planète.

      Nous ne pouvons vous détailler qui ils sont car, tout comme vous, il existe plusieurs peuples de Dragons. Ils proviennent de multiples planètes et systèmes solaires selon leur essence. Cela demanderait des livres entiers pour vous en parler correctement.

      Ils travaillent en communion avec les 5 éléments de votre planète, et certains veillent sur votre évolution. Chaque humain dispose d'un Dragon protecteur.

      Pourquoi sont-ils ici ? A la demande de l'Un pour veiller à la Cohérence du Plan et jouer un rôle dans l'harmonie planétaire.
      Il vous a été dit que chaque nation de cet univers a été appelée à offrir sa signature énergétique à Gaïa. Les Dragons en font partie. Cette planète est le générateur de l'ascension cosmique. Aussi a-t-il fallu demander à des Gardiens de protéger ce trésor jusqu'à ce que l'Humanité prenne le sceptre de l'Ordre. Ils représentent une faction dans ce rôle.

      Plusieurs êtres sont en relation étroite avec les Dragons et dispensent des informations sur ces derniers. Cherchez, et vous trouverez. Exercez votre discernement sur ce qui vibre en vous.

      Supprimer
  7. Bonjour Magali et chers Etres de Lumière,
    Je viens de lire l'article sur "l'Etreté", que je n'ai pas forcèment bien compris, dans le sens où actuellement j'ai bien du mal à me concentrer, du fait d'une profonde tristesse, qui est là depuis fort longtemps, et dont je n'arrive pas à sortir, malgré tous mes efforts en cherchant au fond de moi, en demandant à mes guides, en demandant de l'aide à l'extérieur... J'aimerais savoir pourquoi je suis dans cet état, de l'extérieur certaines de mes connaissances me disent que je n'ai pas envie de sortir de là ! ce qui me semble faux. En fait je n'ai plus envie de rien ici sur terre car tout me semble inutile, vain... j'ai envie d'etre ailleurs mais où ? changer d'endroit ne me soulagera pas, bien sur vous allez me dire "la solution est en vous", mais je ne la trouve pas et franchement je suis FATIGUEE de chercher, j'ai envie d'etre HEUREUSE, mais comment m'y prendre ???
    Merci à vous de bien vouloir me guider un peu, et surtout pardon de déranger, j'ai l'impression d'etre NULLE puisque je ne trouve pas d'issue.
    Anne-Marie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chère sœur,

      commencez par accepter que vous soyez triste, simplement, et que cela est naturel.
      Ensuite, regardez-vous et aimez-vous.

      Vous êtes fatiguée, et pourtant vous ne vous autorisez pas à vous écouter. Vous continuez à cherchez à l'extérieur.

      Être heureuse signifie s'aimer. Et s'aimer chemine sur l'écoute de soi. S'écouter est entendre que ce dont vous avez peur est un ami, un enseignant, une aide. La tristesse qui vous accompagne depuis si longtemps vous fait signe, vous appelle, vous offre son assistante dévouée. Il vous suffit de faire le silence en vous, et d'écouter.

      Nous n'avons aucun pouvoir sur les autres, nous ne pouvons effacer cette tristesse ou vous promettre que demain, au réveil, vous serez joyeuse. Nous ne le pouvons pas car il n'y a que vous qui puissiez agir sur vous.

      Votre issue est vous-même. Cela ne veut pas dire que vous soyez seule. Bien au contraire, vous disposez d'une multitude d'amis et aimés qui vous entourent de leur soutien. Et votre âme en est le socle.

      Tant que vous refuserez de faire silence en vous afin d'écouter votre tristesse, d'entendre son message de libération, vous occulterez toutes les issues qui vous sont offertes.

      Soyez dans le moment Présent, le futur et le passé sont illusion. Vos outils de vie se trouvent ici, maintenant.

      Supprimer
  8. Merci pour cette question qui me parle également.La Tristesse est souvent très mystérieuse car elle semble venir "d'on ne sait où" :elle est usante car elle "colle" pendant des années.

    Merci pour la réponse.
    Donc : Allez au travail encore et encore !

    RépondreSupprimer
  9. Pourquoi nos pensées ne sont pas nos pensées ? Merci Magali

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les pensées sont la matérialisation d'un flux énergétique (émotion, schéma-réflexe, intuition) mis en forme par le mental en coordination avec toutes les parties qui vous composent.

      Une pensée vous permet de prendre connaissance de ce qui se manifeste en vous, dans une perspective de compréhension et de communication.

      Chaque pensée qui s'inscrit sur votre écran mental est vôtre, car vous l'avez acceptée en vous, y compris celles des êtres qui vous entourent selon la loi de résonance. Si vous n'étiez pas en empathie avec la personne, vous ne pourriez recevoir ses pensées.
      Et cela est vrai aussi pour les croyances issues des vies simultanées qui composent votre Êtreté.

      Selon votre sensibilité, votre état émotionnel, vous êtes plus ou moins perméable aux égrégores et formes-pensées. Cette perméabilité est un outil dans la prise de conscience de ce qui attend d'être observé en vous. Imaginez que votre maison se trouve au bord d'une rivière, et que vous ayez posé un écran de toile cachant la vue des flots. Un orage a éclaté en amont, dont vous avez entendu parlé mais non pris en compte. Du fait de ces pluies, la rivière est sur le point de déborder, menaçant votre maison. Vous l'ignorez puisque votre regard est limité à votre jardin. Heureusement, un vent violent (une émotion suite à une altercation par exemple) troue le voile et laisse apparaître le danger. Vous devenez conscient du risque et agissez en conséquence. Le trou est la perméabilité.

      Les pensées sont vos alliées dans votre intention de vous épanouir. Elles travaillent de concert avec vos libertés et vos limitations. Elles sont le résultat de Qui Vous Êtes.

      Supprimer
  10. Il faut chercher dans son coeur.Il faut revenir au présent.Il faut changer son regard.Il faut évoluer.Il faut être...Il faut ....Et quand nous n'avons plus de courage il faut ne rien faire et laisser faire.Et quand on n'a plus le courage ,même de ne rien faire et même de ne plus être alors on fait quoi?...refaire la vaisselle?repartir au travail?
    reméditer?Relire?Recentrer...Re et re et re.
    Pouvez-vous nous parler de ....mais au fait de quoi?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il n'y a qu'une chose à dire et à faire : aimer. Tout se trouve dans l'Amour. S'aimer c'est aimer les autres. S'aimer c'est accepter la Vie. S'aimer c'est accueillir l'Inconnu comme un ami, comme un parent, comme son autre soi-même. S'aimer c'est être en confiance. S'aimer c'est s'autoriser à avoir des faiblesses et des forces sans notion de valeur. S'aimer c'est être libre.

      Supprimer
  11. J'avais encoeur oublié!
    ☆ Merci ☆

    RépondreSupprimer
  12. Bonjour Amis de Lumière.

    J'ai lu un message où vous avez parler de "l'activation des clés métatroniques" et ce terme a résonné en moi. Quelques semaines plus tard ce terme est revenu à moi lors d'une méditation, et j'ai ressenti l'impulsion de demander à activer ces "clés métatronique", puis j'ai immédiatement ressenti un fort mouvement énergétique en moi comme si deux cercles tournait très vite, chacun dans un sens inverse.

    Pouvez-vous en dire plus sur ces "clés métatronique"? Merci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Lors de votre venue en ces corps dimensionnels, vous étiez conscients que vous abandonniez temporairement les compétences divines propres à votre géométrie sacrée.

      En quelque sorte, l'incarnation en 3ème dimension dissociée vous coupait de votre êtreté. L'Oubli imposait ce choix afin que vous puissiez vous impliquer intégralement dans la dualité.

      Vous êtes en un temps où vous revenez à votre Essence. Cela signifie que vous retrouvez progressivement votre souveraineté, avec la Conscience de votre cheminement : faire des choix en connaissant les raisons et quelles en seront les conséquences.

      Les clés métatroniques sont vos connexions avec votre êtreté, toutes vos parties multi-dimensionnelles. Vous réactivez vos compétences, le cœur relie vos différents corps énergétiques. Vous ouvrez votre partie humaine à votre perspective holistique.

      Nous vous renvoyons vers le site de Jean-Luc AYOUN où les clés ont été détaillées. Restez conscient que seule votre âme détient ces clés. Vous n'avez rien à faire, qu'accueillir avec joie ces connexions.

      Supprimer
  13. Pouvez-Vous nous parler de la douleur,de la souffrance physique?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La douleur et la souffrance physique sont des clés, des outils mis à votre service pour vous faire prendre conscience de votre positionnement.

      Elles sont les avertisseurs de revenir vers une écoute intérieure. Nul n'est tenu de souffrir, mais si vous choisissez cette voie, alors ces outils vous seront une aide précieuse pour vous montrer que vous vous êtes éloignés de la Paix et de la Joie.

      Ces clés sont multiples dans leur sens comme tout ce qui est. Elles sont les protecteurs de votre corps physique puisqu'elles manifestent un désaccord entre votre âme et votre manifestation. Sans elles, vous pourriez perdre votre substance corporelle sans vous en rendre compte. La flamme brûle si vous laissez votre main au-dessus d'elle parce que vous êtes dans la séparation. Nous pouvons ainsi dire que la souffrance et la douleur physique sont des expressions de la séparation d'avec votre divinité et toute la Création. Elles sont le rappel que vous vivez dans la dualité. Elles sont les repères vers votre épanouissement et votre retour à votre état en sérénité.

      Elles représentent la manifestation de la dualité qui est expression de la Séparation, et en même temps elles sont vos marches de souvenance qui vous montrent la direction vers votre être.
      Elles sont ainsi Séparation et Unité.

      Supprimer
  14. Bonjour chers amis, pourriez-vous nous parler de la Lémurie ?

    À quelle époque (dans le temps "linéaire") cette civilisation a-t-elle existée? Sous quelle forme s'exprimait la vie à cette période et à travers quel niveau de consciences les êtres évoluaient? Qu'est-ce qui à provoqué le déclin de ce continent et y a-t-il un lien entre la civilisation Lémurienne et Atlante ?

    Un grand Merci pour vos éclaircissement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La lémurie. Vous êtes nombreux à vous questionner car vous partagez une mémoire qui se réveille aujourd'hui. Elle fut considérée comme le premier paradis, un éden idyllique où chacun vivait connecté à son âme, en toute conscience, relié à l'univers et à toute la Création. Là ne se trouvait pas encore la Séparation. Là a débuté l'Oubli nécessaire au Jeu de la Dualité.

      Comme toute civilisation, elle a connu plusieurs périodes et s'étend sur une longue période. Linéairement, nous la plaçons dans ses débuts il y a plusieurs millions d'années. Mais acceptez-vous les colons imprégnés de leur propre nation stellaire en tant que terrestre ? Ou reconnaissez-vous les lémuriens lorsqu'ils sont nés et éduqués selon une culture propre à l'environnement terrestre ?

      Nous pouvons dire que les premiers arrivants étaient surtout stellaires, et ne se définissaient nullement comme terriens. Ils vivaient selon les coutumes et habitudes de leur monde natal. Ils modelaient la planète à leurs souvenirs. Très éthérés, ils ne se posaient que rarement sur le sol et devaient vivre dans les hauteurs du ciel, là où il leur était plus facile de résonner avec les énergies moins denses. Car la planète était jeune, et ainsi très lourde énergétiquement puisque le plasma restait concentré dans la terre. Vous pouvez considérer que les premiers colons vibraient sur la 6ème et 5ème dimension dans la Paix et la Joie.

      Puis les premières naissances eurent lieu. Plusieurs générations prirent place, et avec elles un sentiment d'appartenance à cette planète. Petit à petit, les vibrations se modifiaient en même temps que l'énergie de la planète. Les arbres nettoyaient les canaux physiques pour disperser l'énergie terrestre et équilibrer les partages d'atomes. Ainsi, la vibration des lémuriens descendait. Ils touchèrent terre pour s'y établir. Ils avaient très peu développé la science mécanique car disposaient de leurs attributs psychiques. C'est pourquoi vous ne trouvez pas trace de leur passage, ou si peu. Leur déclin provient de leur totale acceptation de la nécessité d'un Oubli : oubli de qui ils étaient, de leur connexion, de l'Unité. En même temps que prenaient place des sentiments et émotions déstabilisantes (jalousie, envie, colère, peur ...), la planète favorisait un environnement varié et duel. Il y a eu plusieurs mouvements de disparition : raz-de-marée, séismes, mais aussi apparition de la maladie. Comme ils ne se souvenaient plus de leur lignée, ils ne disposaient plus de l’Équilibre. Mais ignoraient aussi comme se soigner. Les lémuriens avaient beaucoup de mal à s'adapter aux changements terrestres.

      Les plus forts d'entre eux survécurent et fondèrent Atlantide avec l'aide de leurs frères et sœurs stellaires revenus prendre de leurs nouvelles. Ce fut un grand déchirement pour ces derniers lorsqu'ils prirent connaissance des mutations éthériques et physiologiques intervenus auprès des descendants des colons. Les nouveaux venus leur redonnèrent accès à des connaissances oubliées et leur apprirent des techniques psychiques. Ainsi le peuple atlante reprit-il le flambeau, conformément au Dessein de l'Un.

      Ceci est un résumé partiel, car la civilisation lémurienne s'est étendue sur plusieurs millions d'années. Mais cela n'a aucune valeur de temps, car à cette époque, une journée durait plusieurs de vos jours et le temps s'écoulait très lentement. Il s'est accéléré par la suite. Voyez, aujourd'hui vous ne vivez plus sur 24 heures. Votre rythme se raccourcit inexorablement. Vous comparer à celui des lémuriens vous place en erreur.

      Supprimer
  15. Peut-on être dépendant de Dieu ? Etre dans un coma spirituel ? Merci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nous sommes touchés par votre question car vous faites appel à notre Source, notre constitution, notre raison d'Être.

      Nous sommes tous dépendants de l'Un. Nous sommes ses créations, ses émanations, ses enfants chéris et ses merveilles. Notre tissu énergétique, à quel que niveau que ce soit, est l'expression de son Amour. En quelque sorte, nous sommes les cellules de son corps, aussi sommes-nous dépendants de Lui/Elle. Il/Elle nous protège dans son Infinie Profondeur.

      Pouvons-nous être dans un coma spirituel ? Par coma, nous entendons dans l'Oubli de notre perception en tant qu'Être-Expression de l'Un. Oui, vous en êtes la magnifique preuve.

      Dans l'objectif de faire ressortir chacun des éclats iridescents de son Tout, de comprendre la Transparence dans ses pôles miroirs, cet univers a été dans la Séparation. Ressentir, comprendre, aimer chaque expression de l'Un : l'Ombre comme la Lumière. Et ainsi que nous vous l'avons déjà expliqué, la dualité se vit en s'impliquant de toute son incarnation, par l'Oubli. Cet Oubli peut être compris en tant que coma spirituel, même si fondamentalement, vous n'êtes jamais séparés de votre magnificence puisque toute la Création est Une.

      Tout est Possible en l'Un, si ce n'est dans votre univers, cela le sera dans un autre.

      Supprimer
  16. Bonjour Magali,
    Je vous lis et vous écoute de temps en temps, et cette après-midi à une heure inahabituelle je vous ai regardée et écoutée lors de la vibra avec Stéphane. Quelle joie de vous voir sourire! Je vous le dis avec le coeur car c'est ainsi que je le ressens; vous regarder ou vous entendre dans vos communications, me donnait une impression de tristesse et de gravité, qui je dois bien le reconnaître me mettait un peu mal à l'aise; sans doute un effet miroir qui me dérangeait !! Et puis cette après-midi, je vous ai vu sourire et même rire! et puis vous m'avez touchée. Votre incarnation progressive, votre conscience d'un ailleurs, plus grand dès l'enfance, votre relation difficile à la nourriture, cette difficulté à Être dans ce monde, tout cela semblait décrire un peu de mon histoire. Certaines de vos réponses et de celles des Êtres de Lumière, adressées aux auditeurs, ont eu une forte résonance, c'est comme si elles m'étaient aussi adressées. Je ne sais pas d'où je viens, ni quelle est ma famille d'âme, mais je me sens protégée, et je me sens en chemin; il me semble que le moment n'est plus loin où je toucherai du doigt, le sens de tout cela, où je me sentirai enfin à ma place. Merci Magali pour ces belles émotions ressenties. Danièle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ☆ Tout pareil ☆
      MERCI de l'avoir transcrit.

      Supprimer
  17. Bonjour,
    J'accompagne ma fille Lola rose dans son chemin de vie.Pourriez vous m'éclairer. Amicalement. Hélène.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Accompagner un enfant est un chemin initiatique vers soi-même.
      Votre enfant vous révèle chaque jour Qui Vous Êtes, et quelles sont vos croyances. Et il vous porte vers votre Amour car il est votre miroir de ce qu'il y a en vous de magnifique, de Juste, de simple. Votre enfant vous aime, quoi qu'il se passe. Et il ne vous demande qu'une chose : que vous vous aimiez autant qu'il vous aime, car si vous vous aimez, alors vous l'aimerez avec tout le respect et la liberté que vous porterez en vous.

      Accompagner un enfant est accepter de poser ses croyances et de les regarder. C'est faire remuer en vous les courants de la Vie qui se jettent en fleuves dans la couronne de votre cœur.

      Un enfant vous parle d'honnêteté, d'authenticité, d'Amour. Ecoutez-le chaque fois qu'il pointe en vous une incompréhension. Car il est le révélateur et le guérisseur : son talent est d'aimer.

      Supprimer
    2. Merci infiniment pour votre réponse qui dans son effet miroir m'ouvre de nouveaux horizons.Je vous envoie tout mon amour. Belle journée du 1er mai a tous ...

      Supprimer
  18. Merci Magali pour cette vibraconférence d'hier. J'étais émue par certains messages. Et c'était chouette de vous découvrir un peu plus, de part votre exemple de parcours, vous m'infuser du courage pour être un peu plus qui je suis ! Merci Miriadan !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Miriadan est à votre entière disposition pour vous aider si vous le ressentez. Appelez-les, ils sont tellement heureux de vous voir rayonner !!

      Supprimer
  19. Bonjour Magali,
    Il y a quelque temps, je vous ai découvert et j'ai vu que vous habitiez près de chez moi. Tout à l'heure, j'ai voulu vous entendre lors de la conférence d'hier 28 avril, avec le groupe Miriadan et Stéphane. Dès vos premiers mots, (j'avais mis au hasard comme cela m'arrive souvent, juste pour vous ressentir..., et vous disiez que vous aviez attendu d'avoir vos 8 ans pour avoir conscience de votre incarnation...), j'ai eu une grosse bouffée d'amour, puis ma vue s'est totalement brouillée, avec plein de tâches bizarres et très brillantes devant les yeux, et cela a duré 1/2 heure. Impossible de vous voir, je me suis centrée dans mon coeur car je n'ai pas compris ce qui se passait. Je vous ai écouté dès que j'ai repris "conscience" que j'étais bien là. Je souhaiterais bien sûr vous rencontrer car j'ai l'impression que ça s'impose à moi. Je serai honorée de faire votre connaissance, j'apprécie beaucoup votre humilité, simplicité, et tout ce que vous dégagez. Vous êtes belle, et cela me touche profondément. J'ai une vie très spéciale, un cheminement particulier, et je serai reconnaissante au groupe Miriadan s'il pouvait m'éclairer sur ce que je Suis, où j'en suis rendue. Gratitude à vous Magali, ainsi qu'au groupe Miriadan, ainsi qu'à Stéphane.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour. Envoyez-moi un mail directement car je ne peux vous répondre ici. A bientôt.

      Supprimer
  20. Pouvez-Vous nous parler des larmes,des pleurs?
    Merci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les larmes, les pleurs, sont des perles d'amour que notre corps nous offrent pour déverser un trop plein, pour nous protéger. Que ce soit par tristesse, de rire, de joie profonde, de douleur, il s'agit toujours d'un langage corporel lié à notre cœur.

      Une larme est de l'eau, c'est-à-dire une étincelle de Vie animée. Lorsqu'une forte émotion, un bouleversement, s'opèrent en notre corps, l'énergie se densifie et compresse nos cellules et nos organes. Le stress affecte notre corps qui se tend. Les larmes sont la réponse à cette tension soudaine : par leur effet, elles envoient un signal d'ouverture. Lorsque vous les laissez couler, vous libérez la tension qui est captée puis véhiculée dans les larmes. Vous vous libérez.

      Supprimer
  21. Pouvez-Vous nous parler des religions?
    ☆merci☆

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les religions sont votre réponse à votre sentiment de séparation, d'abandon. Elles ont été créées par les humains afin de transmettre un cadre sécurisant.

      Au départ, il s'agissait de mettre par écrit les connaissances encore en mémoire sur les origines stellaires de chacun. Mais l'Oubli a apposé sa marque et ce qui était vérité est devenu histoires sacrées. Ainsi, il n'était plus permis de réfléchir sur le sens et la sagesse des récits. Cela a offert à l'humanité de s'impliquer davantage dans la dualité, de vivre totalement ses expériences sans rester observateur, mais acteur plongé dans son environnement.

      Les religions sont un rappel de votre essence divine, humanisées afin de correspondre parfaitement au Jeu de la dualité. Ainsi fut la Volonté de l'Un, et vous en êtes les Serviteurs aimants et respectueux de son Intention.

      Les religions ont également participé à retransmettre le jeu de la Séparation que l'univers a mis en évidence. Elles sont les séparateurs entre les peuples, tout en contenant en elles les clés d'Union. Lorsque votre cœur s'ouvre, vous y puisez ces trésors et grandissez en conscience, jusqu'à ce que vous n'ayez plus besoin d'elles. Car leur rôle est de vous aider à vous détacher de ces bâtons de marche, pour que vous puisiez à votre Source, en Vous.

      Si vous lisez avec Amour, vous y voyez scintiller les messages de retour à votre Souveraineté. Les religions sont les béquilles de l'homme qui apprend à marcher. Lorsqu'il grandit, il devient cet Humain qui rayonne l'Amour en Tout et pour Tous. Il est cet accès direct à la Sagesse et à la Compassion. Nul besoin de livres ou de religions. Vous êtes tout cela.

      Supprimer
  22. Bonsoir Magali et merci de nous permettre de poser nos questions au groupe Miriadan ;-)
    En cours de séance d'hypnose régressive, mes guides m'ont expliqués les liens d'âmes que j'avais avec le père de mon fils ( séparés depuis 2011, toujours en conflit, justice qui n'en finit plus,communication complètement bloquée depuis des années....une galère!!!) j'avais de grosses questions qui me pesaient...Mes guides m'ont donc fait comprendre que nous étions issus du même noyau, qu'il était la polarité féminine et moi masculine, que nous nous attirions et repoussions comme un amant et que nous devions trouver un équilibre et fusionner pour être en paix.....mais que c'était fichu dans cette incarnation que nous retrouverions "la haut".... le problème c'est qu'avec tous ce qu'on trouve sur le net a lire...je n'arrive toujours pas à savoir si nous sommes âmes jumelles, âmes soeurs, parèdres ou autres....Pourriez vous m'éclairez? merci infiniment....ah si, auriez vous également un conseil sur l'attitude a avoir face à quelqu'un qui ne veut plus du tout communiquer et qui veut dominer l'autre jusqu'à vouloir le mettre à genoux...que peut on faire pour traverser cela sans accentuer le problème, tout en se défendant pour garder la tête hors de l'eau....??? merci, merci, merci ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Lorsque vous avez contacté ces guides, votre filtre personnel a adapté les réponses car vous n'étiez pas prête à écouter autre chose. Vous demandiez à vivre votre expérience plus loin, faisant résonner en vous bien des mémoires.

      Aujourd'hui, votre cœur s'est ouvert et votre âme est en joie de vous répondre en sachant que le filtre s'est dissout.

      Chaque personnalité incarnée est Une, contenant le Masculin et Féminin. Selon les expériences incomprises que vous avez accepté de pacifier et transcender, vous avez choisi un corps de femme et demandé au père de votre fils de vous assister dans ce cheminement vers vous-même.

      Nul n'est séparé de son noyau, nul n'est coupé de son essence. Vous êtes entier, chacun, et disposez de tous les pôles en vous. Aussi n'avez-vous pas à attendre pour retrouver cette unité. Elle ne vous a jamais quitté. Simplement, vous jouez un rôle afin de prendre conscience de Qui Vous Êtes, et les autres sont vos amis aimants qui acceptent de vous aider dans cette reconnaissance de vous-même.

      Votre partenaire est une âme amie qui se fait joie de vous aider à comprendre cette expérience, à vous faire descendre en vous.

      S'il ne souhaite pas communiquer, c'est que vous le lui avez demandé afin de revenir à vous et à votre lien. Il vous montre qu'en vous vous croyez être indigne de respect et d'amour, que vous avez des croyances de soumission et de martyr. Il vous révèle votre jeu de victime.

      Tant que vous n'aurez pas été voir en vous les parties de vous qui souhaitent vous ramener à votre magnificence, à la paix et à la joie, votre âme lui demandera de continuer à faire résonner vos souffrances.

      Il vous aide à revenir vers votre intérieur en refusant la communication, puisque vous vous refusez cette communication intérieure.

      Quel que soit le rôle d'une personne en face de vous, si vous êtes en paix, l'autre résonnera sur la paix. Si vous ressentez de la colère, de la frustration, cela ne provient pas de l'autre, mais uniquement de vous. Il n'est que le miroir de ce qui se trouve en vous et appelle votre attention, votre compassion, votre amour.

      En vous se trouvent des émotions qui sont vous-même. Imaginez-vous ne pas aller vers votre fils s'il se trouve bouleversé, malheureux, perdu ? Votre élan de cœur serait de le prendre dans vos bras et de l'écouter, de le rassurer, de l'aimer. Il serait apaisé et libéré. Ce que vous faites pour votre fils, faites-le pour vous. Allez voir en vous ces parties de vous, que vous pouvez visualiser comme vous enfant ou tout autre image qui parle à votre cœur, et écoutez-les pour les aimer. Vous vous libérerez, en pacifiant puis transcendant ces croyances douloureuses qui sont qu'incompréhension de vie.

      Soyez en paix intérieure, et votre vie se transformera.

      Supprimer
    2. Merci....mais je ne trouve pas cette paix intérieure....malgré tous les "efforts" que je fais pour en trouver le chemin...c'est usant.

      Supprimer
    3. Vous êtes sur votre chemin ;-)

      Supprimer
  23. Bonjour,
    Mon mari a un cancer et autour de nous c'est terrible le nombre de malade. Est-ce que cette maladie va trouver un remère où est-elle là pour nous faire partir un à un. Merci de votre aide

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Votre attention se positionne sur le cancer, pourtant il y a tant de demandes en vous qui sollicitent votre regard.

      La tristesse, le chagrin, la souffrance, la peur, le désespoir, la frustration, la haine, la colère ... sont autant d'alertes en vous qui réduisent le flux de la Vie en vos corps. Pourquoi ne pas les écouter ? Ils ont droit à votre aide tout autant que la grippe, le cancer, le sida.

      Tout ce qui joue dans votre société est votre création. Aussi, est-ce à vous de décider si la guérison va s'opérer ou pas pour vous. Car vous n'avez de pouvoir que sur vous-même.

      Si votre mari a choisi de vivre l'expérience du cancer, seul lui-même peut se guérir. Demandez-lui s'il en a envie, tout simplement. Est-il prêt à lâcher ce qu'il a nourri en lui, jusqu'à le matérialiser par un cancer ?

      L'extérieur n'est que votre reflet, et il n'y a aucun ennemi en vous. Positionnez-vous sur votre paix et votre joie, et vous resplendirez de ce rayonnement qu'est l'Amour.

      Si votre mari ressent la justesse d'aller jusqu'au bout de cette expérience, respectez ce choix et aimez-le en tant qu'être Responsable de sa vie.

      Supprimer
  24. Un guérisseur disait qu'une infirmière peut guérir un malade avec sa compassion (ce mot me dérange un peu car éthymologiquement cela veut dire souffrir avec). Mais il précisait que le malade pouvait vampiriser (c'est son mot) l'énergie de l'infirmière. Qu'en-est-il réellement ? Et avons-nous tous le pouvoir de guérir ? Même si je sais que l'amour peut guérir... Merci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chaque être dispose de son Pouvoir personnel, c'est-à-dire que lui seul peut se guérir. Egalement, la loi de la Responsabilité fait que chaque expérience est en accord avec l'être, à sa demande propre.

      Si un tiers semble guérir une personne, elle ne sert que d'intermédiaire en transmettant l'énergie unique de cette personne qui s'est coupée de son âme. Et si le malade semble vampiriser de l'énergie, il ne s'agit là encore que d'une expérience désirée, acceptée, par les deux êtres, chacun recevant une leçon en lien avec ses croyances et son chemin de vie. Le vampirisme, action qui consiste à voler de l'énergie à l'autre, n'existe pas. Tout se fait toujours avec l'accord de l'autre, et parce que cela est juste pour chacun.

      Il y a toujours échange juste entre êtres, en résonance avec leur parcours. L'un étant en demande d'une expérience entre en synchronicité avec l'autre qui résonne avec cette demande. La Vie offre le meilleur.

      Supprimer
    2. Qu'est ce que l'énergie unique ? Quand vous dites qu'un tiers sert d'intermédiaire en transmettant l'énergie. C'est l'énergie de qui ? C'est l'énergie de Dieu, du Tiers ou du malade. C'est une énergie qui part d'où ?Je puise dans l'énergie existante que je diffuse vers la personne malade donc je sers d'intermédiaire pour une personne défaillante ? Donc on peut guérir quelqu'un même s'il ne le veut pas ? Désolée, je ne comprends pas bien. Peut-être que je voudrais avoir le pouvoir de guérir ma sœur... lui venir en aide. Elle qui se débat dans ses tourments psychologiques.

      Supprimer
    3. L'énergie provient de l'âme de chacun, et l'âme est de l'Amour inconditionnel, l'Amour de l'Un. Nous sommes tous fais de la même Essence : l'Amour.
      Servir d'intermédiaire entre l'âme et la personne se fait toujours avec l'accord de l'âme, toujours. Le fait que la personne en soit consciente ou pas n'y change rien.
      Et l'Amour demande le respect du choix de vie de chacun. Ce qui vous dérange ne provient pas d'elle, mais de vous. Ce sont vos souffrances qui résonnent, la volonté de sauver votre sœur vous parle de votre appel personnel à vous guérir, vous. Là est votre Pouvoir illimité : vous guérir, vous Aimer.

      Supprimer
  25. Dans les précédents messages, vous nous avez parlé de la France, que pouvez-vous nous dire de la Belgique ? Bien à vous, merci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nous allons vous répondre, mais nous arrêterons là pour les définitions des pays en tant que conducteurs énergétiques multi-dimensionnels (chakras) sur votre planète. Il est bon de se laisser aller sans se raccrocher à des repères qui sont d'un ordre collectif en mutation.

      Le Belgique a choisi de tenir le rôle de tampon entre de multiples nations et religions. Sur ses terres passent de nombreux flux qui tourbillonnent sous vos pieds, alors que des espaces précis s'endorment paisiblement. Il s'agit d'une zone à double visage.

      Elle est un point de ralliement entre les pays du Nord et de l'Est, fortement connectée à l'Autriche. Nous pouvons dire que la Belgique est la main droite alors que l'Autriche est la main gauche. Ce qui génère la rencontre de peuples diversifiés à la recherche d'une stabilité qu'ils peuvent trouver s'ils déposent leurs troubles dans les terres de sommeil. Elles sont prévues pour recevoir les énergies qui demandent à être pacifiées.

      Si l'Union Européenne est basée en Belgique, c'est parce que cela répondait à sa mission : réconcilier, unifier. Pour cela, il faut d'abord mettre en lumière ce qui sépare. Et la Belgique est un pays qui correspond parfaitement à ce rôle.

      Son peuple est dans un mouvement de ralliement. Il tend vers une énergie de stabilité, un ancrage en la Terre. Il développe l'acceptation : de soi, de l'autre, des différences. Nous pouvons dessiner son énergie en tant que pilier de stabilité, sécurisant et apaisant.

      Voir les troubles et les désordres comme des événements de libération, de conscientisation, vous aidera à suivre les mouvements des nations dans la Justesse du flux de la Vie.

      Supprimer
  26. Bonjour, plusieurs générations vivent ensemble (deux, trois, quatre), il s'agit d'un évènement particulier, pourquoi autant de personnes âgées en ce moment ? et pourquoi cette rencontre intergénérationnelle ? Merci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La vie ensemble est-elle un événement exceptionnel ? Votre regard porte beaucoup de croyances sur les personnes plus âgées que vous.
      Il a toujours existé ces partages, simplement vous n'y étiez pas sensibilisé.
      Aujourd'hui, vous verrez de plus en plus de mixité et d'approches bousculant tous les repères établis par les religions et les civilisations. L'ouverture est le chemin.

      Supprimer
  27. Bonjour, pourquoi des gens vivent à la rue ? Merci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pourquoi vivez-vous dans une maison ? Parce que vous l'avez choisi. Vous y expérimentez une leçon de vie, en résonance parfaite avec votre environnement. Cela est vrai pour tous.
      La Vie est généreuse, et apporte toujours le meilleur pour chacun. Ouvrez votre regard. Vous êtes influencé par vos filtres personnels. Ce que vous ressentez ne provient que de vous.

      Supprimer
    2. Bonjour, j'entends avec le coeur votre réponse, mais je pense à ceux qui souffrent de cette vie à la rue. Peuvent-ils sincèrement entendre que la vie est généreuse lorsque le froid, la peur… hantent leur quotidien. Merci

      Supprimer
    3. cela les concerne, eux. Il s'agit de leurs expériences, selon des raisons personnelles.
      Pourquoi devraient-ils entendre vos croyances ? Car il ne s'agit que cela, des croyances. Aucun de vous n'est incarné pour convaincre les autres que vos croyances sont meilleures que d'autres. Si certains choisissent de croire en la tristesse, cela est Juste car cela correspond parfaitement à ce qu'ils désirent vivre. Si vous vivez en joie, en quoi votre ressenti est-il en cohérence avec leur vie ? C'est votre vie, votre expérience, votre ressenti. Pas le leur. Ne projetez pas votre expérience, ouvrez-vous au respect du choix de vie de chacun. Ne jugez pas sur des apparences.

      Ils ne vous doivent rien tout comme vous ne leur devez rien. Vous n'êtes responsable que de vous-même.

      Supprimer
    4. Il s'agissait de leurs propres paroles. Ce sont des personnes qui vivent à la rue qui parlent de cette souffrance, pas ma projection. Il s'agit de leur ressenti, comme les aider ?

      Supprimer
    5. vous pouvez les aider en acceptant de ne pas être un sauveur. Vous n'avez pas le pouvoir de les aider, vous avez juste l'aptitude à les écouter et les aimer.
      Parler de souffrances ne veut pas dire être prêt à les abandonner. Demandez-leur ce dont ils ont besoin, eux. Ecoutez-les sans préjugés, sans penser déjà à votre réponse, à la solution. Soyez dans l'ouverture totale, compatissante, aimante. Alors vous les aiderez.
      Si vous allez à eux avec des solutions toutes faites, vous n'ouvrez pas d'espace de partage, de communication. Vous amenez avec vous vos croyances, votre vision.
      Toute guérison commence par une écoute sincère et aimante, car vous échangez alors un respect tacite. Nul n'est en erreur, chacun est sur son Juste chemin. Et chacun a le droit de choisir sa façon de vivre.
      Si vous allez vers l'autre en tant que sauveur, vous ferez résonner sa partie victime. L'un nourrira l'autre.
      Demandez-vous avant tout : quelle partie de la personne je fais résonner ? Quelles intentions ai-je ? Est-ce que j'aimerais cette personne si elle n'était pas dans cette situation ? L'aurais-je regardée ? Suis-je dans la Compassion ou la projection de mon intériorité ?

      Lorsque vous aurez répondu à tout cela, sincèrement, allez-y. Suivez uniquement les impulsions de votre cœur, et non votre mental qui vous présente simplement les croyances qui façonnent votre comportement. Car votre mental est là pour vous aider à vous aimer, à vous trouver, à vous libérer.

      Supprimer
  28. Bonjour, cela m'arrive régulièrement mais pas de façon constante, j'entends des cloches cela peut paraître idiot mais c'est ainsi. Savez-vous de quoi il en retourne, est-ce qu'il y a un sens à cela ? Merci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Réjouissez-vous ! Il s'agit d'un des nombreux symptômes de votre ouverture à vous-même. Vos sens, vos organes, vos cellules sont en profonde mutation. Le son de cloches est une manifestation de votre travail énergétique, de votre adaptation à l'énergie de la planète.

      Supprimer
  29. Bonjour, pouvez-vous nous parler des artistes, de l'art et des missions de ceux qui sont des artistes ? Merci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nous parlerons pour tous, car il n'y a aucune différence entre un commerçant et un artiste. Chacun a une mission commune : aimer ce qu'il fait et le rayonner en lui et autour de lui.
      La créativité est émanation de l'Amour. Elle pose son éclat partout, y compris dans le travail du plastique par exemple. Même si une usine fabrique principalement avec des machines, l'Intention s'ancre en tout élément.
      Si chaque personne posait son attention sur son cœur en effectuant ses tâches quelles qu'elles soient (professionnelles, personnelles), l'Amour éclairerait les visages de tous ceux en contact.
      Même dans un métier qui peut sembler difficile (les routes par exemple), le sourire fleurit lorsque le plaisir de participer à la communauté expanse l'esprit.

      Le travail a pour vocation de s'épanouir dans l'esprit de partage. Car nous définissons le travail comme une action d'Être. Rien ne vous est imposé, vous êtes toujours là où il est Juste que vous y soyez. Et vous avez beaucoup à recevoir.

      Supprimer
  30. Bonjour, je m'interroge sur la notion de généalogie. Nous la retrouvons dans la Bible (par exemple), quel est l'intérêt ? Merci de votre bienveillance.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La généalogie a un intérêt certain. Elle vous permet de comprendre votre choix d'incarnation selon le parcours de vos lignées.
      Elle demande à s'ouvrir à son aspect multi-dimensionnel, à relier les expériences de vie aux émotions qui vous parcourent, à en retirer la sagesse.
      Vous avez choisi en conscience une famille selon les énergies ancrées dans son adn, et ainsi dans ses annales.
      Et vous nettoyez les expériences incomprises en vous de toutes vos lignées lorsque vous allez à l'écoute des émotions en votre intériorité. Vous offrez à toutes vos familles (terrestres, galactiques, cosmiques) la transcendance.
      Vous n'avez pas besoin de connaître mentalement vos lignées, vous êtes reliées au niveau de votre âme. L'Amour est votre pont.

      Supprimer
  31. Bonsoir Magali,
    j'ai souvent des questions qui me viennent en tête, quand je l'ai écris je reçois souvent un sentiment que ma question est inutile car je sais que je connais la réponse.
    j'ai toujours une crainte de me laisser embarquer par mon égo...
    y a t-il un message particulier que je dois entendre de la part des êtres de lumière ?
    Merci vous Magali et aux êtres de lumière
    je nous aime
    Franca

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'ego n'est pas votre ennemi. Pourquoi vouloir le brider quand un regard d'amour positionne Justement ? Ecoutez-vous, vivez, lâchez vos freins et vos hésitations. Comment vous découvrir si vous ne vous laissez vous exprimer ?

      Vous ne pouvez vous laisser embarquer par votre ego au sens de vous tromper car il n'y a jamais d'erreur. L'ego est au service du cœur, que vous en soyez consciente ou pas. Il exprime Qui Vous Êtes afin de vous aider à cheminer en respect et en amour. Ecoutez-le au même titre que votre cœur, il a autant de droit que le reste. Apportez-lui votre reconnaissance, votre gratitude. Il n'y a qu'égalité dans la Vie, et cela s'applique à tout.

      Supprimer
  32. Bonsoir pouvez vous nous parler des autistes et comment les aider merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nous vous renvoyons vers notre réponse du 1er novembre 2014.
      Soyez Amour, c'est la clé de la communication.

      Supprimer
  33. Pouvez-Vous nous parler de "nos enfants intérieurs"?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les enfants intérieurs sont les portes d'entrée vers votre Être. Ils sont les reflets de Qui Vous Êtes dans l'Instant Présent.

      Chaque émotion en vous prend souvent l'apparence d'un enfant intérieur, car les émotions reflètent une partie de vous en attente d'être regardée, écoutée, aimée.

      Un enfant intérieur peut également prendre le visage d'un archétype, symbole vibratoire puissant qui véhicule une énergie précise.

      Vos enfants intérieurs sont votre gage d'authenticité. Ils maintiennent en vous votre désir d'exprimer le meilleur, tout en vous fournissant les clés de compréhension de votre cheminement.

      Quel que soit le visage que vous lui offrez (enfant, animal, végétal ...), il participe pleinement à votre évolution. Il pointe ce qui vous maintient éloigné de votre Centre, et fête votre Unité dans l'Amour.

      Supprimer
  34. Pouvez-Vous nous parler des contrats d'âmes?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les contrats d'âmes sont un partage d'Amour, deux cœurs qui se rencontrent et jouent ensemble le temps d'un apprentissage, d'un accompagnement.

      Les contrats d'âmes se placent dans le respect de l'autre, et dans la liberté. Nul engagement solennel, seule l'envie amoureuse de vibrer sur les mêmes accords.

      Aucune obligation n'engage les âmes. La Justesse fait résonner les alliances et les désalliances selon l'évolution de chacun. Nul besoin de promesse puisque l'Amour en est le Gardien bienveillant. Seule la Joie émet son scintillement entre les êtres et ouvre puis ferme les portes des contrats.

      Supprimer
  35. Bonjour chers amis, pouvez-vous nous éclairer sur le symbole de "La Fleur de Vie" ?
    Merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La Fleur de Vie est votre géométrie sacrée, cette forme qui est le réceptacle de votre Être, tout en étant simultanément son résultat.

      Nous ne pouvons que vous ramener vers les messages donnés sur la Géométrie et le Son, vers Qui Vous Êtes. Les mots seuls ne peuvent définir avec clarté ce que représente la Fleur de Vie puisque seul le ressenti issu de votre cœur, de vos cellules, satisfera votre demande.

      La Fleur de Vie, c'est vous-même qui accueillez votre Être pour vous placer harmonieusement au sein de votre Êtreté.

      Supprimer
  36. Si je me guéris de mes souffrances, de mon passé, de mes vieilles mémoires est-ce que je guéris simultanément mes proches ainsi que ma famille qui a quitté la terre ? Merci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Guérir est certainement le plus cadeau que vous puissiez vous faire, et offrir à ceux que vous aimez.

      Lorsque vous transcendez vos émotions liées à des expériences incomprises, vous libérez en même temps les vies simultanées (dites antérieures) où ces souffrances-peurs ont pris racine. Vous agissez à la fois sur vous et les multiples émanations de votre âme qui se sont incarnées afin de générer ces expériences. Aller à la rencontre de ces dernières, qui se situent en votre intériorité, vous offre votre Unité.

      Du fait que vous ne pouvez transcender que ce qui est actif en vous, vous avez demandé aux êtres qui participent à votre vie de vous aider à vivre ces expériences en votre enfance, adolescence pour la plupart. Aussi vous êtes-vous lié par les émotions à vos proches. Lorsque vous vous connectez au Pardon et à la Gratitude envers une personne, qu'elle soit sur la planète ou non (vivante ou morte), l'effet reste le même : l'Amour que vous déployez en vous pour cette personne lui est instantanément retransmis et la libère de ce fait.

      Chaque être présent sur cette magnifique planète en ces temps de Changement, de Transition et d'Ouverture, a accepté la plus belle des mission qui soit : revenir vers son Centre, là où la Séparation prend tout son sens et sa magnificence. Rayonner son Être est le trésor que chacun a programmé en cette vie, pour lui-même et aussi pour le collectif. Car chaque personne qui se libère agit de facto sur le collectif.

      Supprimer
  37. "Être sincère avec soi-même" : pouvez-Vous nous en parler?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Être sincère avec soi-même est accepter qu'il n'y a en vous qu'authenticité et amitié.
      Vous croyez que vos ressentis, vos émotions, votre mental mentent parce qu'ils vous amènent à souffrir. Pourtant, leur seul souhait est de vous amener à vous-même, là où vous êtes en paix et en joie.

      La sincérité commence à votre Responsabilité, c'est-à-dire reconnaître que tout ce que vous ressentez provient de vous-même, uniquement de vous-même. L'orgueil, la colère, la fierté, la cupidité ... que vous pensez ressentir en l'autre n'est que votre miroir. C'est votre orgueil, colère, fierté, cupidité ... que vous ressentez, par celui de l'autre, même si vous êtes en résonance.

      Chaque pensée, image que dessine votre mental est le signal envoyé par votre enfant intérieur, une émotion, l'appel à revenir vers votre compréhension personnelle sur vos schémas et réflexes.

      Lorsque vous acceptez de capter les pensées-croyances des autres, cela est toujours en lien avec vous-même, un appel de détresse.

      Être sincère avec soi-même est retrouver son pouvoir personnel, celui qui vous parle de votre puissance de création. Et aussi de l'Amour, car c'est là votre Essence. Votre sincérité se définie par l'Amour que vous vous portez, votre regard de compassion sur vous-même.

      Supprimer
  38. Pas d'échappatoire possible donc! C'est toujours le retour vers soi-même! ☆merci☆

    RépondreSupprimer
  39. Pouvez-Vous nous parler de la joie?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La joie s'installe lorsque la paix est votre sol intérieur.

      La joie n'est qu'acceptation de Qui Vous Êtes, ici et maintenant. La joie se diffuse parce que vous reconnaissez que vous êtes souverain de votre vie, et que la Vie ne vous offre que le meilleur. La joie repose dans l'accueil de l'Inconnu, ce Jeu d'Amour dans lequel vous évoluez. La Joie se savoure au titre que la Vie.

      Supprimer
  40. Catherine de B22 mai 2016 à 11:07

    Bonjour
    Le monde végétal, du fait des agissements humains souffre-t-il? ou s'il nous renvoie comme un miroir notre propre souffrance? et est ce une souffrance particulière que l'on a à mettre en conscience? merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme tout ce qui est vivant, le monde végétal est conscient du Jeu de l'Un. Il dispose de ses attributs propres à sa dimension, avec son évolution et ses leçons.

      Dire qu'il souffre à cause de l'humanité est inexact. Tout comme vous, le monde végétal chemine selon ses Choix, dans la cohérence du Plan de l'Un. Vous faites partie d'un même ensemble, partagez une essence commune : Gaïa. Aussi chacun de vous (minéral, végétal, humain et éthérique) participez à l'éveil de l'autre.

      Croire que l'un est sous la domination de l'autre, sans Choix, est une illusion de séparation, le déni de la divinité de chaque élément de Vie. Vous n'avez aucun pouvoir sur l'autre, vous vivez tous en collaboration. Et il s'agit de votre prochaine étape : intégrer, vibrer qu'il n'y a qu'égalité pour tout et tous. L'Un a offert l'intégralité de Lui/Elle-même à toute étincelle de Vie.

      Supprimer
    2. Catherine de B24 mai 2016 à 11:18

      Merci de me le rappeler

      Supprimer
    3. J'apprécie énormément cette réponse qui "raisonne"/résonne. Merci à Catherine pour cette question, merci pour cette réponse.

      Supprimer
  41. Pourquoi je ne veux rien ? Le penser m'a fait pleurer. Merci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ne rien vouloir est une étape dans la découverte de soi, dans la compréhension de Qui On Est.
      Posez-vous dans le silence, et simplement écoutez votre corps, son langage. Laissez-vous bercer par son mouvement et guider par lui.

      Soyez confiant, votre âme est toujours avec vous, même quand vous ne la sentez pas.

      Supprimer
  42. Bonjour, j'entends des sons qui n'existent pas. Aujourd'hui, il s'agit du hululement d'une chouette ! Que cela peut-il signifier ? Merci à vous, pour tout. Gratitude.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nous le répétons : vous êtes dans une période où toutes vos certitudes sont bousculées, remises en question. Il en va de même pour vos sens. Soyez dans l'acceptation, dans l'abandon. Chercher à savoir maintient votre mental en activité, dans l'illusion que vous en êtes dépendant exclusivement. Reliez-vous au cœur, lui seul peut répondre à votre recherche de satiété, lui seul détient la justesse des réponses.

      Supprimer
  43. Bonjour et merci pour l'Energie de votre Présence à nos côtés en ces temps de Changements ...

    Je suis actuellement sous aide sociale(...). Je ressens depuis bien longtemps que je suis différent, plus sensible mais aussi moins à l'aise dans ce monde froid (mais en changement, ouf) de compétition. J'ai commencé la peinture et je commence doucement à récolter des retours positifs, sans effort - ça change ! Cette pratique d'un art est pour moi l'émergence de Qui je Suis. Dois-je poursuivre dans cette voie qui je l'espère me place sur mon chemin de partage enthousiaste ? Un beau et vibrant MERCI. Lenny - Belgique

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Toute pratique qui offre à l'être en cheminement de s'exprimer sans filtres, sans limitations, est à continuer. Il s'agit d'un cadeau de votre âme, pour vous aider à prendre connaissance de vos potentialités et de votre interaction avec votre entourage.

      La vie est simplicité et facilité, mais cette vérité est à intégrer en chacun, intimement, pour en faire son tremplin vers son unité.

      Votre cœur vous guide fidèlement à chaque pas, pensée, désir. Si vous ressentez de la paix, du plaisir, de la joie dans ce que vous faites, continuez. Ne vous limitez pas à cette activité car la vie est changement. Vous serez amené à vous ouvrir à d'autres potentialités d'expression en vous. Suivez votre cœur, vous êtes votre chemin.

      Supprimer
    2. Un grand merci, Magali, pour votre point de vue et vos encouragements. Lumière sur vous, sur le Groupe, les lecteurs ... ;-)

      Lenny

      Supprimer
  44. Bonjour mes soeurs et mes frères, je vous ai retrouvé depuis peu, vous vibrez en moi. Je sais que je dois être patiente pour avoir d'autres réponses. Je sentais qu'en me faisant opérer du pied je pourrais avoir ce contact. J'aimerais juste savoir si je dois reprendre mon travail actuel même si je n'en n'ai pas l'envie ? et que faire d'autre ? Merci - Frédérique -

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il n'y a que vous pour savoir ce que vous devez faire. Vous êtes seule souveraine de votre vie, et vous créez votre chemin dans l'instant présent.

      Lorsque vous êtes placée dans un environnement professionnel qui vous semble difficile, vous avez deux possibilités de regard : l'un est de croire que c'est votre activité ou les personnes qui y sont qui ne vous correspondent pas, l'autre est d'en faire un cadeau que vous vous faites. Car un travail est un miroir. Pourquoi ne vous sentez-vous pas en adéquation ? Quelles émotions cela vous fait-il surgir ? Les réponses vous offriront la liberté, celle qui s'est installée après que vous ayez été regarder en vous les peurs, blocages, souffrances que votre environnement vous renvoient afin que vous en preniez conscience. L'autre ne vous veut aucun mal, juste vous aider à vous observer afin que vous alliez vers le meilleur de vous même. L'autre est un ami aimant que vous avez sollicité, au niveau de l'âme, pour qu'il vous aide à accepter qui vous êtes, et à vous aimer telle que vous êtes.

      Vouloir changer d'activité avant de transcender les émotions qui attendent votre regard ne changera rien. Vous continuerez à résonner les mêmes schémas. Accepter que vous êtes placée au meilleur endroit en ce moment pour observer votre fonctionnement et aller à la rencontre de vos émotions, transformera votre individualité et ouvrira la porte à l'abondance. Et tout viendra à vous, facilement, simplement. Parce que vous vous serez aimée et acceptée, en voyant en vous l'être magnifique qui n'attend que votre attention pour rayonner. Et alors, tout naturellement, vous sentirez que votre épanouissement proviendra de votre intériorité, qui projettera vers l'extérieur l'harmonie que vous vibrerez.

      Supprimer
  45. Bonjour,
    Je suis dans un état d'esprit où des choses perdent de leur importance, il y a déconstruction mais où le vide et la "paix apparente" qui en résultent sont aussi synonyme d’ennui, ou vécus comme tel. Je ne suis pas sûr de devoir lâcher des "attirances" de ce monde qui m'apportent une énergie de vie pour me tourner vers cet êtreté plus distante de l'extérieur et des autres. Il y a donc oscillation d'états d'esprit, doutes, et peut-être culpabilité sur ce que je peux apporter à l'Un au travers de mon humanité et mon chemin de foi actuel qui paradoxalement me conduit à de la distance avec cette humanité. Bref j'ai parfois l'impression d'être entré de mon plein gré dans le tunnel d'Alice, à m'y enfoncer, mais sans y voir le bout ou y trouver plus de Joie. Merci. François

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce que vous vivez n'est pas le détachement ou votre état d'être intègre. Vous êtes dans une étape où vous vous déconstruisez, vous vous dévêtez ce qui n'est plus cohérent avec votre chemin. Vous vous retrouvez dans cet entre-deux au cours duquel vous n'avez plus d'envie, de désirs. Cela est naturel. Vos énergies sont en transformation. Patientez, vous ne pouvez revenir en arrière ou stagner car la Vie est Mouvement, même si vous n'en êtes pas encore pleinement conscient. Vous avez validé votre Choix lorsque vous vous êtes incarné, vous progressez vers vous-même progressivement et surement. La Paix et la Joie sont déjà en vous, et même Alice a su trouver ses réponses dans un monde d'illusions.

      Supprimer
  46. Bonjour Magali,

    Suite à un burn out, j’ai arrêté de travailler depuis plusieurs mois. Aujourd’hui je me reconstruis mais je m’interroge beaucoup sur le travail, cela me perturbe. Quel sens donné au travail ? Pourquoi travailler ?

    Merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le travail est un espace de rencontres qui vous sort de votre zone de confort familial et amical.

      Dans cet environnement, vous passez de nombreux contrats d'assistance, c'est-à-dire que chaque personne avec qui vous avez une interaction vous offre ce que vous demandez : un miroir de votre intériorité. Grâce à elles, vous avez la possibilité d'observer vos schémas, vos réflexes, ce qui vous conditionne à partir de vos émotions.

      Votre cellule familiale et amicale est restreinte et, bien souvent, vous accordez peu d'importance aux remarques de vos amis ou proches car habitué. Et comme il s'agit d'une zone de confort, peu souhaite véritablement que vous changiez. Cela leur demanderait de remettre en question leurs acquis conditionnels.

      Le travail est un formidable outil. Il vous renvoie vos insatisfactions, vos frustrations, vos limitations, vos incompréhensions : vos souffrances. Si vous avez subi un harcèlement, cela ne provient pas de l'autre. C'est vous, et vous seul qui avez sollicité l'aide des personnes qui y ont participé afin de prendre conscience que vous vivez avec des enfants intérieurs qui appellent à l'aide. Un burn-out est la conséquence d'un manque de communication avec soi-même, d'un refus de s'écouter. Et les autres, par un contrat d'âme, vous ramènent à votre aveuglement, jusqu'à ce que vous ne puissiez plus vous défiler. Et tout cela, c'est par Amour, pour vous, pour que vous cheminiez vers le meilleur de vous-même, dans la Paix et la Joie.

      Changez votre regard car il crée votre présent. Ce n'est pas le travail qui est souffrance, c'est vous qui souffrez et le projetez.

      Supprimer
  47. Bonjour, j 'ai découvert par hasard votre vibra conference au mois d 'avril et j 'ai ressenti le besoin de vous écrire. Votre infini amour et generosité et disponibilité m ' ont beaucoup touchée. Voici pourquoi je vous écris: je suis dans l 'auto sabotage trés souvent et pourtant je sens que beaucoup de lumière m 'accompagne depuis ma naissance. C 'est comme si je refusais d 'etre heureuse et je parviens difficilement à ouvrir mon coeur. Je m 'en veux d etre ainsi et de négliger , voir rejeter ce qui s 'offre de beau à moi,comme si je ne le méritais pas car je sens en moi des grandes parts d 'ombres . Pouvez vous m 'aider à comprendre ce qu 'il se passe en moi?
    Merci pour votre réponse,
    A.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme vous l'avez noté, vous ne vous aimez pas car vous croyez ne pas le mériter. Vous avez en vous bien des croyances de mésestime.

      Commencez par vous observer : vos pensées, vos réactions, vos envies, etc. Ne vous jugez pas, observez. Cela vous portera vers un début de compréhension. Ensuite, positionnez-vous en tant qu'un autre qui vous regarde. Cet autre va prendre conscience que vous souffrez. Et quelle sera sa réaction ? La compassion. Une compassion naturelle, profonde. C'est cela qui vous offrira l'ouverture vers vous-même.

      Les raisons d'une mésestime sont nombreuses, et la source nous ramène toujours au Jeu de la Dualité. Pour vivre des expériences de colère, de haine, de jalousie ... il vous fallait nécessairement oublier que vous êtes Amour par essence. En venant dans la matière de cette dimension de Séparation, vous ressentiez que vous étiez néanmoins plus que ce corps, et votre cœur vous soufflait que votre origine était l'Un. Alors, du fait de la Séparation, vous avez généré en vous la croyance que l'Un vous avait puni en vous projetant dans cette planète, que vous aviez donc forcément mérité cet éloignement de vous-même. Ainsi a pu se jouer pleinement le Jeu de l'Ombre et de la Lumière. L'unité vers laquelle vous cheminez vous pousse irrésistiblement à unir l'Ombre et la Lumière, condition de la Transparence. Et vos schémas issus du passé ne sont plus viables dans ce monde meilleur en place. Vous êtes en dilemme. Il ne tient qu'à vous de choisir de rayonner l'être que vous êtes. Il vous faut oser croire en vous.

      Supprimer
  48. Bonjour,
    Il existe plusieurs dimensions et je ressens qu'elles s'entrechoquent. L'être humain passe-t-il d'une dimension à l'autre continuellement ? Si ce n'est pas le cas, est-ce possible d'acceder à une autre dimension ? Un ami m'a dit qu'une âme est parcellée et répartie dans différentes dimensions. Est-ce le cas ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nous sommes multidimensionnel par nature, c'est-à-dire que notre âme, dont nous sommes une émanation, l'est. Notre corps également, car il est le résultat de la collaboration des champs dimensionnels de notre planète (minéral, végétal, animal, éthérique).

      Dans chaque dimension qui nous compose, se trouve une extension, une individualité ou personnalité qui vit dans sa strate énergétique propre. Il s'agit de mondes complets, comme le nôtre. Nous utilisons les termes de 3ème, 4ème, 5ème, etc. dimension pour que cela soit compréhensible par notre intellect. Ces 3ème, 4ème, 5ème dimensions peuvent également être dissociées, chacune, en couches énergétiques intégrales.

      Notre corps est notre porte directe à tous ces champs, via nos chakras. Nous y avons accès tout simplement en nous positionnant sur le cœur.

      Ressentir que les dimensions s'entrechoquent est la prise de conscience que ses propres champs appellent à l'harmonie, par l'écoute de soi. Cela ramène une fois de plus aux émotions qui sont les clés de ces portes.

      Peut-on dire que l'âme est parcellée ? Pourquoi pas. C'est un ressenti. Je perçois l'âme comme une entité intègre qui émane des extensions (incarnations par exemple). Mais comme l'Un est Amour, il n'y a nulle séparation. Aussi toute émanation contient l'intégralité de son origine. Pour moi, l'âme ne se morcelle pas, elle se duplique en quelque sorte en une autre forme tout en conservant son intégrité.

      Supprimer
    2. Merci pour votre réponse qui me parle beaucoup.

      Supprimer
  49. Bonjour Magali,
    Je suis entrain de créer ma toute petite entreprise. Je n'arrive pas à avancer dans mon travail. Je fais du sur place. Beaucoup de lenteur. J'ai peur de m'exposer au public. Je ressens plein de blocs et blocages autour de moi, pas de portes qui s'ouvrent. Et je remets en question mon projet. Le temps passe et je ne concrétise rien. Ce qui est problématique car je n'aurai plus de ressources dans 6 mois. Je perds pied de me voir inactive sans savoir et comprendre pourquoi.
    Comment voir la lumiére et avoir une énergie qui me porte ?
    Merci
    Fabienne

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce qui vous est demandé aujourd'hui est d'aller voir en vous les croyances qui vous bloquent. Lancer un projet et accueillir l'abondance demandent d'accepter de s'aimer.

      Voyez vos peurs qui remontent : manque d'argent, insécurité, survie, regard de l'autre, ne pas être aimer de l'autre ...

      Pour que les autres croient en vous, donnez-leur l'énergie : croyez en vous honnêtement, totalement. La Foi en vous s'ancre lorsque vous accueillez vos émotions douloureuses, non comme des ennemis, mais bien des soutiens fiables et sincères dans votre cheminement vers vous-même. Ces émotions vous offrent une clé de liberté, à condition que vous les écoutiez jusqu'au bout vous raconter leur histoire, votre histoire, là où les racines de souffrance ont été plantées.

      Vous seule avez ce pouvoir pour vous. Aimez-vous, croyez en vous, faites-vous confiance.

      Supprimer
  50. comment comprends tu cela. Je n'ai aucun don (sauf couper le feu), mais depuis quelques temps je peux apporter un sommeil régénérateur à des personnes angoissées, à des personnes qui vont passer des chimios;.. je n'ai jamais fait de reiki; J'ai la forte volonté que ces patients retrouvent le sommeil, mais aucun don, et pourtant les personnes me disent "c'est super" je n'ai jamais aussi bien dormi"; Une personne m'a même dit ce matin, du coup je crois que je vais arrêter tous les somnifères, car je dors comme un BB maintenant ????

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout le monde a toutes les compétences, simplement nous choisissons de les réveiller à notre moment. Qu'on les appelle don ou autre chose, cela fait partie de nous.

      Chaque personne que nous rencontrons se fait dans un partage d'amour. Selon notre cheminement, nous nous apportons l'un l'autre quelque chose. Mais la loi de l'Un est que nous n'avons aucun pouvoir sur l'autre, cela irait à l'encontre de l'Amour, du Respect de l'autre, et donc de nous-même. Nous ne pouvons imposer quoi que ce soit à l'autre s'il n'est pas en accord.

      Nous vivons tous dans la même matrice. Aussi nous nous accompagnons l'un l'autre selon nos croyances, nos ressentis, nos demandes âmiques. Ce n'est pas votre volonté qui les aide, c'est tout simplement votre ouverture à l'Amour de votre âme qui vous permet de transmettre l'Amour de leur âme, selon leur choix.

      Le bien-être n'a rien à voir avec le mental, ce vouloir à tout prix. Mais ne voyez pas ceci comme le déni de votre partage. Bien au contraire. Vous agissez pour les autres, à leur demande, parce que vous êtes la personne qui leur convient parfaitement. Et de votre côté, ces personnes vous offrent leur Amour, vous permet d'approfondir cette compétence et d'aller dans la confiance en soi, de vous positionner dans votre vérité.

      Supprimer
  51. Bonsoir Magali,
    Un grand merci pour la vibra de ce soir et le touchant message d'Isis à la fin. J'aurais plusieurs questions à vous poser et bien envie de discuter longuement au coin du feu avec vous… un jour peut-être. Pour l'ici et maintenant il y a une chose qui prime sur les autres, une question en suspens, un mystère de ma vie. j'ai 38 ans et je n'ai à ce jour pas connu de relation d'amour avec un homme qui soit durable et épanouissante. Je suis célibataire, sans enfant. Fille unique aussi, avec des parents vieillissants, la solitude est là et je suis mitigée entre me dire: il faut que je guérisse encore de vieilles mémoire ou bien c'est ainsi pour cette vie, tel est mon chemin. J'aimerais tant pourtant sentir mon aimé à mes côtés et être entourée d'une famille. Que comprendre? Avez-vous un conseil pour moi? Par avance, un grand merci.
    Céline

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Votre vie est votre pouvoir. Vous en faites ce que vous souhaitez. Lorsque vous vous êtes incarnée, vous avez bien sûr programmé des rencontres, des événements, des déclics, mais surtout vous vous êtes laissée libre de cheminer à votre rythme. Vous avez déterminé de trouver votre voie intérieure, par votre écoute, par votre acceptation de qui vous êtes. Et vous vous êtes ouverte toutes les potentialités pour cela. Chaque instant, vous modifiez votre parcours selon vos souhaits profonds.

      Jusque là, vous avez porté votre attention sur vous et vos croyances intimes. Vous vous êtes donnée un environnement parfait en restant seule. Jusque là. Il ne tient qu'à vous d'ouvrir votre vie à un compagnon. Il ne tient qu'à vous de bousculer votre zone de confort et de vous offrir à l'autre, si vous vous êtes offerte à vous d'abord.

      Vous avez tous les pouvoirs pour créer votre présent. Offrez-vous ce cadeau, abandonnez les schémas qui ne vous satisfont plus et ouvrez-vous toute entière à l'Inconnu. Votre compagnon n'attend que votre résonance, celle qui émane votre liberté d'être. Votre épanouissement est en vous.

      Supprimer
    2. Bonsoir et Merci Magali pour votre réponse. Elle sonne juste et m'apparaît comme un miroir (que je ressens comme lisse et un peu froid, j'avoue) mais qui me permet de me souvenir et de voir autrement ce qui est là: oui, je crée ma réalité, à chaque instant. Mais alors, que comprendre de ces moments, par le passé où il m'a semblé avoir déjà choisi et déclaré à l'Univers que j'étais prête à m'ouvrir, à m'offrir, à partager avec un compagnon. Je me leurrais? Il ne tient qu'à moi aujourd'hui, d'accord c'est vrai. Mais comment aujourd'hui ça sera différent? Comment résonner, émaner ma liberté d'être? Comment savoir si je suis réellement prête à m'ouvrir à mon compagnon? Merci encore :)

      Supprimer
    3. Est-ce ainsi que vous voyez votre vie : lisse et froide ? Avez-vous l'impression de n'avoir rien fait ?

      L'ouverture à l'abondance, l'accueil à soi qui détermine celle de l'autre, se font par étapes. Le mental peut dire "je suis prêt", cela signifie que vous venez d'intégrer une étape et que vous entamez une autre. Cela veut ainsi dire que vous avancez, même s'il vous faut du recul pour vous en apercevoir.

      Aujourd'hui est différent car vous êtes différent, les énergies sont différentes. Nous sommes déjà dans le monde meilleur avec tout ce qu'il faut pour concrétiser nos rêves. Mais nous sommes les créateurs, à nous de mettre notre énergie dans la plus belle vision de nous-même.

      Vous êtes prête, sinon vous ne vous poseriez pas la question. Maintenant, changez votre regard sur vous, replacez votre énergie dans le meilleur pour vous et non dans la lutte intérieure.

      Supprimer
    4. D'accord, merci. Je vais laisser infuser tout ceci :)

      Supprimer
  52. Bonjour chère Magali,
    pensez vous que je puisse un jour élargir mes "moyens de communication" avec mon âme et mes guides? J'ai l'impression que ça ne peut pas plus avancer: j'ai des ressentis, je suis à l'écoute des signes, mais je doute parfois de savoir si c'est mon mental qui les interprète ou s'ils sont réels. J'aimerais pouvoir d'avantage aider les autres dans le soin énergétique notamment ou la médiumnité. Merci pour votre magnifique vibra d'hier chez Stéphane.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En ces temps d'abondance, si vous souhaitez vous offrir aux autres, tout se mettra en place. C'est votre énergie qui crée votre présent.

      Elargir son canal de communication passe par la libération de ses émotions. Notre attention se focalise plus facilement sur l'échange avec notre âme si nous ne sommes plus en conflits internes, si nous ne nous épuisons plus à nous combattre.

      Le doute que vous ressentez provient de votre manque de confiance en vous. Votre âme vous apparaîtrait immédiatement que votre mental vous ferait douter 5 minutes après. Non pour vous blesser, juste pour vous signaler que vous êtes en mésestime de vous, en manque d'amour pour vous.

      Pour aider les autres, cela passe nécessairement par sa guérison personnelle. Et cela est Juste afin de ne pas projeter. Car aider les autres n'est rien d'autre que de les ramener vers eux, car eux seuls ont tout pouvoir sur eux pour agir sur eux. Et c'est ce que le parcours personnel apprend : l'autre est soi, il est miroir d'une partie de soi. Le respect résonne dans le partage car on prend conscience que l'on est simplement un moyen de transmission transitoire entre la personne et son âme, que la personne nous offre sa confiance et son amour.

      Supprimer
  53. Merci beaucoup Magali,
    j'ai pourtant l'impression de m'aimer et de me respecter, mais peut être pas dans ma multi dimensionnalité. Il me reste encore du chemin à parcourir pour me libérer de mes émotions.J'arrive à les accueillir et à les reconnaître, à avoir ce recul de me demander: "tiens qu'est-ce donc que cette émotion, que vient-elle me dire? que dois-je en faire?" ceci dit, lorsque je pense être parvenue à "faire le job" et à obtenir une certaine sérénité, une nouvelle désagréable assortie d'une émotion encore plus forte me tombe dessus comme pour me tester, et là... je me laisse encore déborder et cela me fait culpabiliser;-)
    L'apprentissage est long et difficile, mais je garde la foi en moi!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a un univers entier en nous, et des milliers d'expériences qui nous enrichissent. Heureusement, il y a beaucoup de vies heureuses, joyeuses, paisibles !

      Une émotion se décompose en une multitude de couches, de strates. Notre corps nous présente ce que nous sommes prêts à pacifier et transcender, dans la Justesse de qui nous sommes. C'est pourquoi une émotion semble revenir encore et encore, d'autant qu'après avoir contacté les mémoires individuelles, nous sommes acteurs du nettoyage collectif.

      Mais je peux assurer que ce travail devient plaisir, cadeau, merveille. Car plus nous creusons en nous, et plus nous recevons l'Amour que nous sommes. Et donc plus c'est facile.

      Supprimer
  54. Bonjour Magali et MiRIADAN,
    Puisque nous avons construit notre scénario de vie terrestre avant l'incarnation (rencontre, défis, profession, parents, amour..), il ne sert à rien de s'angoisser l'existence puisque tout est déjà écrit. Il existe donc un destin décidé par nous et validé par l'univers? Namasté.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nous pouvons nous laisser totalement aller, nous sommes sous la plus belle protection qui existe : l'Amour. Notre âme est Amour, nous en sommes composés intégralement.

      En acceptant de nous remettre à notre Être, nous cheminons sur la meilleure potentialité d'expression. Et comme notre Être a une perspective élargie du Jeu de la Vie, il nous insuffle un chemin d'évolution parfait, en cohérence avec la direction collective et votre épanouissement. Il ne peut y avoir l'un sans l'autre. Ce chemin se construit dans l'Instant Présent, c'est-à-dire que selon vos avancées, tout se reprogramme, les contrats d'âme se font et se défont, des portes s'ouvrent et d'autres se ferment.

      Si vous écoutez votre intuition, votre cœur, vous vivrez dans la Paix, la Joie, la fluidité. Il n'y a qu'un pas à faire : vous faire confiance.

      Supprimer
  55. Bonjour,
    J'ai une question qui me traine dans la tête et au quel j'ai du mal à apporter une réponse. C'est la question sur la lutte éternel entre le bien et le mal. Enfin, "lutte" n'est peut être pas le bon mot. Auprès plusieurs sources, justement il ne faut pas lutter contre le mal mais l'accepter tel qu'il est: ténébreux, répulsif et angoissant. Par fois j'ai entendu dire "il faut remercier la personne qui vous a fait du mal, puis qu'elle vous a montré le chemin à suivre". Des fois même "C'était comme un accord qui était fait entre deux âmes avant l'incarnation sur la Terre. Une âme qui a dit à l'autre: 'Je vais te faire du mal pour que tu réalises ce que c'est l'amour'". Mais ces paroles ne résonnent pas forcement en moi. Sûrement il y a de tels cas dans l'univers qui est infini, mais comme il y a des gens qui choisissent de cheminer vers la lumière, il y a surement de gens qui choisissent le contraire avec conscience. Les pédophiles, les violeurs, les meurtries en séries -- tous ça m'est répulsif avec une force et pas que pour moi. Ils font parti de notre monde et c'est difficile de ne pas les juger, de les observer sans tourner les yeux dans l'autre sens. Je comprend que c'est leurs choix, et que c'est même à un certain niveau le choix de leurs victimes, mais ça suscite comme même un répulsion . Peut-être auriez vous quelque chose à dire sur ce sujet? Merci!
    P.S. Excusez-moi pour mon français, qui n'est pas ma langue maternelle.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il n'y a pas de lutte, il n'y a que partage d'expériences. Chaque personne incarnée souhaite comprendre parfaitement les émotions, dans ses 2 pôles Ombre et Lumière.

      Vivre une émotion est subjective tant que ce n'est ramené au Centre. Rien n'est mal ou bien. Et juger n'est qu'un indicateur de mal-être, de souffrance personnelle.

      Nous sommes reliés à une âme qui dispose de milliers de vies simultanées. L'âme a pu souhaité vivre une expérience de victime dans une vie afin de comprendre tout ce que cela implique, puis une expérience de bourreau dans une autre, et enfin une de sauveur. La boucle est bouclée, l'âme a une perspective élargie et met en évidence la sagesse que l'expérience offre, et notamment vous permet de comprendre l'autre qui l'expérimente, et de respecter son choix. Qui sommes-nous pour décider que l'autre n'a pas le droit d'avoir accès à la sagesse incluse dans l'expérience ? Et que savons-nous de son choix de vie, où il en est ? Seule son âme le sait.

      Et comme la Vie est Parfaite, nous trouvons toujours des partenaires aimants pour nous aider, dans un partage gagnant-gagnant. Car si vous souhaitez vivre en tant que victime, un être qui a choisi d'expérimenter le pôle bourreau viendra vous aider. Par Amour. Car à chaque fois que vous allez en vous pour ressentir une émotion, vous avez accès à une graine de sagesse. A condition d'accepter de voir l'émotion comme un enseignant, et non une punition. Tout est affaire de regard.

      Lorsque vous êtes gêné, éprouvé une émotion face à une situation, cela vous ramène à vos expériences qui restent encore incomprises. Vous êtes encore au niveau d'un pôle, et votre âme vous invite à revenir au Centre, là où vous trouvez la sagesse et la compréhension parfaite de l'expérience. Vous y trouvez l'Amour. Car aller à la rencontre de l'émotion, l'écouter totalement, s'ouvrir au message contenu vous illumine, vous emplit de votre Vérité et vous fait avancer vers le meilleur de vous-même.

      Chacun sur Terre est là pour s'ouvrir à la sagesse contenue dans ses expériences, et chacun aide l'autre selon la résonance des émotions activées en chacun. Et tout cela, par Amour. La morale est une affaire d'homme, l'Amour l'essence de l'Humain.

      Supprimer
    2. Je voulais vous remercier pour votre réponse. Je ne l'ai pas fait plus tôt, parce que je voulais méditer moi-même sur cette question. Je viens de réaliser, que, comme vous dites, ce n'est pas une question de lutte et que le monde dans lequel on vit est un magnifique mélange des couleurs. Certes, l’évolution et le mouvement sont possibles sans ombre, mais on a choisi de faire ces expériences des violences, pleurs, rires, jugements et etc. Et tous ça, dans l'oubli absolut et magnifique. J'avais pensé à l'allusion suivante déjà une fois, mais elle me revient encore. Ces livres de grands classiques: Dumas, Dostoïevski, Stendhal et même des classiques plus modernes comme l’Américaine Toni Morrisson. Ces histoires sont pleines de violence et des douleurs mais ça n’empêche pas le lecteur d’être fasciné par les personnages et par leurs vies tellement beaux et complexes en même temps. A tel point que le lecteur en a presque envie d’être un des personnages de ces livres, il pleur en même temps qu'eux et il rit en même temps qu'eux.
      En tous cas merci encore! <3

      Supprimer
  56. Bonjour Magali,

    J'ai des angoisses archaïques, des angoisses qui datent de l'enfance qui me paralysent et m'empêchent de vivre ma vie comme je le souhaite. Je suis une personne énergique et ambitieuse mais ces angoissent limites mes capacités, elles bloquent même parfois ma créativité ce qui me fruste énormément. J'ai une forte énergie intérieure qui ne demande qu'à s'exprimer mais elle peine à sortir.
    Malgré ça, ces trois dernières années je ressens un mieux en moi. J'ai beaucoup travaillé sur moi-même en écoutant mes angoisses, en essayant de les comprendre et surtout en libérant mes émotions que j'avais l'habitude d'inhiber en pensant m'en sortir comme ça.
    J'ai bien avancé sur moi-même néanmoins il y a des moments où ces angoissent que je qualifierais de coriaces reviennent aussi fortement qu'avant le travail sur moi-même. Et là, j'ai du mal à en comprendre les raisons.
    Cela signifie-t-il qu'il y a des choses en moi que je n'ai pas encore acceptées ? Pourtant je creuse bien et j'ai le sentiment d'être au clair avec moi-même et d'avoir tout accepté de ma vie. Je suis consciente qu'il y a des choses qui doivent m'échapper et c'est pour cela que j'aimerais savoir comment aider mes angoisses à partir pour m'épanouir davantage.

    Merci de votre patience.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les angoisses ont des racines profondes qui prennent forme dans de nombreuses émotions. C'est pourquoi vous les voyez apparaître encore et encore.

      Vous avez commencé à accueillir vos émotions pour les écouter, pacifier et transcender. Votre regard a commencé à changer sur vous, sur votre environnement. Mais il existe bien des croyances en nous, et nous sommes bien plus profonds que nous ne pouvons l'imaginer.

      Soyez patiente, soyez compatissante envers vous-même. Chaque fois qu'une angoisse apparaît, prenez un temps pour vous et allez à sa rencontre. S'aimer est une attention quotidienne, dans l'instant présent.

      Vous êtes en souffrance, et votre ego et mental vous aident en vous fournissant des dérivatifs qui vous éloignent de vous. Ainsi ils croient vous protéger.

      Une souffrance est multiple. Chaque fois que vous touchez du doigt une peur, une incompréhension, votre corps vous ouvre une nouvelle porte pour approfondir la compréhension de vos schémas.

      Vous vous épanouirez progressivement, au fur et à mesure que vous accueillerez vos émotions, dans la joie. Car c'est cela que la Paix offre, accueillir chaque partie de soi avec joie en reconnaissant qu'une angoisse, émotion, soient un enseignant aimant qui nous porte vers nous-même.

      Changez votre regard sur vos angoisses. Voyez-les comme des parties de vous qui viennent à votre rencontre afin de vous nourrir de la sagesse qu'elles contiennent. Elles ne sont pas des ennemies. A chaque fois, ce sera plus facile.

      Supprimer
  57. C'est difficile mais pas impossible. Merci beaucoup.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est vrai, c'est difficile au début. Alors, faites-vous aider. Ecoutez votre cœur, demandez de recevoir une assistance, d'où qu'elle vienne. Vous n'êtes pas seule.

      Supprimer
  58. Bonjour. J'aimerais comprendre ce que signifie : "au commencement était le verbe" ? ...le verbe ou la parole, le langage ?
    Merci à vous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le Verbe dont il est question au commencement ne provient pas de la Terre, mais bien de l'Un. Il ramène à la puissance de Création. Voyez. Au début, vous avez une pensée qui provient d'une Intention. Ensuite, vous avez la volonté de l'exprimer. Enfin, vous choisissez votre moyen de le matérialiser. Le Verbe est cet achèvement dans le cheminement d'une naissance. Il est guidé par le Souffle de l'Un. Sois = sors de la matrice générale pour prendre conscience que tu es unique, rayonne ta Beauté. Alors tu pourras revenir à l'ensemble avec tes richesses personnelles.

      Le Verbe est la concrétisation dimensionnelle. Que la Terre soit ! Et toutes les énergies se sont positionnées afin de réaliser ce prodige. Nous le visualisons avec des mots, mais c'est au-delà.

      Supprimer
  59. Bonjour, pouvez-vous nous expliquer comment envoyer de l'amour ? Merci à vous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Envoyer de l'amour se fait lorsque l'on ressent cet amour en soi. Transmettre de l'amour est respecter l'être ou l'élément à qui on le destine, accepter la potentialité qu'il ne l'intègre pas à lui, que cette partie de soi que l'on lui offre peut rester sans résonance.

      Envoyer de l'amour s'ancre dans le partage sans attente, sans condition, sans retour de la part de l'autre. Car l'émission de l'Amour est aussi une réception. Ressentir cet Amour en soi pour l'autre est un cadeau que l'on se fait à soi. On en est empli et nourri. C'est pourquoi envoyer de l'amour demande de s'ouvrir à le recevoir en soi et vice-versa.

      Supprimer
  60. Bonsoir, je souhaite savoir si nous sommes en capacité de saboter notre existence ? Je vous remercie de votre réponse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Saboter notre existence sous-tend connaître parfaitement toutes les potentialités qui nous sont offertes et en choisir une qui nous semble dévalorisante.

      Ce concept reste une vision très mentale car c'est oublier Qui Nous Sommes. Nous Sommes Amour, et disposons de tous les pouvoirs sur nous. Cela veut dire que notre Être est notre guide. Tant que nous restons dans notre inconscience, il nous place parfaitement pour nous amener à des prises de conscience dans une direction d'épanouissement.

      Nous choisissons des expériences qui peuvent nous paraître cruelles extérieurement, mais qui ne sont que cadeaux d'évolution. La souffrance ressentie de prime abord disparaît lorsque nous acceptons enfin de la regarder telle qu'elle est : une incompréhension de notre part.

      Peut-on saboter notre existence ? Telle que vous le concevez, non. Peut-on expérimenter des leçons qui semblent limitantes ? Oui, bien sûr. Car sinon comment comprendre ce qui pousse une personne à humilier, se faire du mal, blesser, se blesser, etc. et ainsi faire jaillir la compassion ?

      Votre vision reste partielle. Ce que vous croyez comme vrai aujourd'hui n'est qu'une infime partie d'un ensemble plus vaste. Et tout est Juste, même ce que vous ne comprenez pas actuellement. Parce que chacun des éléments de Vie est Amour.

      Supprimer
  61. Bonjour a Vous,
    Je suis Maman de 2 enfants (14 et 11 ans)que j'eleve seule . Je suis soucieuse de les elever en conscience . Raison pour laquelle je travaille sur moi .
    Je passe une periode difficile ou j'ai à prendre de nombreuses decisions qt a leur donner une bonne direction scolaire .
    Pour mon filsShan, j'ai été parfaitement guidée.
    Pour ma fille Jaya, je patauge totalement car je me sens fatiguée, epuisée.. Je n'entends pas.
    Je ne sais ds quel college la mettre pour son entree en 6 eme..Verneuil ds public qui est bcp plus pratique ppur moi ou Foch ds le privé ou elle a commencée sa scolarité et ds laquelle elle se sent bien..
    Je ne sais plus.
    Merci de votre aide

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour. Si vous êtes dans le doute, perturbée, c'est que votre fille vous fait le cadeau de vous amener à prendre conscience des attentes que vous avez vis-à-vis de sa vie.

      Votre vision est voilée par vos émotions, vos souffrances, vos espoirs pour elle liées à vos expériences. Et Jaya, avec Amour, vous le fait ressentir.

      Si vous désirez exprimer votre Amour pour elle, le respect que vous avez pour son cheminement personnel, descendez en vous écouter vos souffrances qui vous parlent de vous. Alors, par l'accueil de vous-même, vous reviendrez en votre Centre et saurez quel est son choix. Vous entendrez son âme vous insuffler la voie qu'elle a choisie.

      Supprimer
  62. Bonjour,
    Voilà 2 ans que je travaille à me reconnecter.
    J'ai choisi de quitter mon ancien travail pour faire confiance à la vie. Mon souhait était d'aider, par l'écoute, le soin, les massages, mais les portes des formations m'ont été fermées. Cela signifie-t-il que je doive me diriger vers d'autres domaines ? Je n'ai aucune autre envie, aucune autre idée. Je m'isole beaucoup, pas trop bien à l'extérieur.
    Une dépollution du passé est vraisemblablement en cours, mais que c'est long...
    Faut-il agir ? Prendre patience ?
    Merci de votre aide

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous répondez vous-même à votre question. Votre nettoyage est en cours, et votre âme vous place dans la situation la plus juste pour vous pour que vous alliez à la rencontre de vous-même.
      Rien ne viendra de l'extérieur. Le fait que vous trouviez que c'est long vous montre que vous êtes toujours en lutte interne, que vous n'accueillez pas encore vos parties en souffrance en tant qu'enseignement, et non punition.

      La dépollution n'en est pas une. Vous n'êtes pas sale. Au contraire, vous êtes riche d'expériences qui vous offrent un cadeau magnifique : comprendre le sens de votre souffrance, recevoir la sagesse qui s'y trouve.

      La seule action que vous puissiez lancer est de vous aimer, telle que vous êtes. Cela prend toute votre vie, chaque instant de votre journée. Il s'agit de vous mettre à votre totale disponibilité. Pour vous trouver. Êtes-vous prête ? Désirez-vous faire rayonner votre magnificence ? Dites-le à votre corps, à votre mental, à votre ego, à vos émotions, à votre cœur. Et accueillez. C'est cela votre action : vous aimer.

      Et lorsque vous vous découvrirez à quel point vous êtes Beauté, qu'Être est la base de votre vie, alors vous créerez votre environnement professionnel et personnel selon votre vérité, selon Qui Vous Êtes. Vous ne serez pas dans l'aide, mais dans le partage.

      Supprimer
  63. Bonjour,
    Un schéma récurent lié à un "besoin de séduction" ou "besoin de plaire" ou "besoin de reconnaissance" (je ne sais trop comment le définir) revient encore et encore, sous différentes formes et en projection extérieure tourné vers différentes personnes. C'est un schéma d'attachement que je ressens assez fort et profond. Lorsque je crois l'avoir dépassé un temps, il revient, fixant mon attention sur une ou plusieurs nouvelles personnes. C'est emprisonnant et en même temps, c'est excitant, parfois jouissif. Mon état d'esprit change entre des phases où je joue ce jeu de séducteur et où les choses peuvent paraitre légères et amusantes, et des phases où je vois la futilité de ce comportement cherchant à le dépasser. Je ne sais pas trop laquelle des 2 états d'esprits va in fine "prendre le dessus": si j'ai a vivre en toute légèreté et l'assumer ou si ceci n'est qu'un leurre et attend d'être transcendé. Je ne sais donc pas ce qui dans tout cela est moi, et comment définitivement passer ce cap en restant dans la jouissance de la Vie...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous n'arrivez pas à pacifier et transcender ce schéma car vous n'êtes pas encore prêt à abandonner votre croyance sur cette façon de vivre.

      Pourquoi vous culpabiliser ou vous juger ? Vivez, tout simplement. Pour l'instant, vous expérimentez et prenez conscience de vos fonctionnements. Laissez-vous aller, ressentez. N'oubliez pas que les personnes qui résonnent sur vos croyances répondent à votre demande, et qu'elles-mêmes reçoivent exactement ce qu'elles souhaitent selon ce que vous leur apportez.

      C'est en vous inquiétant que vous oubliez que la vie est plaisir. Soyez dans votre responsabilité en accueillant chaque expérience comme vôtre, en observant vos émotions et vos schémas. Quand vous serez prêt, vous pacifierez et transcenderez vos croyances et ressentirez la liberté d'Être qui est la Jouissance de la Vie.

      Supprimer
  64. Bonjour Magali,
    J'ai entendu dire que le passé pouvait aussi être probable comme le furur.
    Comment le passé peut-il être probable et comment peut-il l'être maintenant ?
    J'ai du mal à comprendre.

    Merci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le passé est aussi libre que le futur. Cela veut dire que votre pouvoir personnel vous permet d'agir à partir de votre Présent afin que votre Présent soit cohérent avec votre programmation.

      Parlons de Cohérence. Vous êtes placés dans un Jeu collectif avec un objectif commun. Cela implique que vous soyez en total accord avec ce Jeu et que vous vous impliquiez avec Joie à participer à cette direction.

      Aussi le passé collectif est-il protégé pour que le Présent commun ne soit pas modifié. Mais votre passé personnel est à votre disponibilité afin que vous puissiez pacifier et transcender vos souffrances. Cela se produit au niveau énergétique, car les événements ne peuvent être changés sinon votre Présent ne sera plus le même.

      Certains ont essayé de revivre le passé afin d'en extraire des vérités, par enjeu personnel. Avec sagesse, leur âme les amène alors dans les multiples potentialités qui existent à jamais, car tout est Présent, selon les filtres des croyances de la personne afin de la rassurer dans ses vérités ou de l'ouvrir à de nouvelles facettes d'elle-même.

      Vous êtes souverain de votre vie. Vous disposez de ponts multidimensionnels à votre disposition dans le but simple de vous magnifier. Et chaque acte de votre part se fait sous la bienveillance de votre âme. Car tout est expérience de sagesse. Votre volonté humaine ne peut modifier le passé, seul votre cœur lié à votre âme dispose des clés de transformation. Et votre âme joue la symphonie de la communauté. Aussi pouvez-vous être assuré que rien ne se fait sans l'accord unanime de l'ensemble, pour la plus belle vision de chacun.

      Supprimer
  65. Bonjour Magali, je voudrais savoir si l'homosexualité chez les jeunes de 15 ans est irréversible (je ne parle pas dans le cas où ils se font violence pour changer de bord) ? Et sans parler de vies antérieures ou de karma, est-ce dû à un déséquilibre énergétique ? Merci beaucoup pour votre réponse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'homosexualité est un état naturel de l'être. Tout comme la bisexualité. Car l'Amour n'a aucun sexe, aucun genre, aucune limite.

      Depuis la Création de la Vie, l'Amour s'est épanoui dans toutes les potentialités. Vous êtes le réceptacle des pôles Masculin et Féminin. Comment ne pas aimer indistinctement de son physique ? Le cœur est votre porte vers la connaissance. Observez vos croyances et vos attachements. L'Humain écoute son cœur, et aime pleinement, de multiple fois, quelque soit le sexe de l'autre ou son âge. Car il voit au-delà des apparences, il voit l'Être.

      Supprimer
  66. Bonjour Magali,

    Avec ma fille adolescente, je revis toutes mes peurs restées inconscientes jusqu'ici, mes échecs, mes doutes etc...je les ai ramenés en conscience, j'ai fait un gros nettoyage...et pourtant. Pourtant cela revient encore plus fort, j'ai cru avoir accepté toutes ces ombres d'ombres, mais je vois que non...penses-tu que lorsque je serai réellement guérie de tout ceci, son contrat d'âme prendra fin, ou reportera-t-elle ce contrat, ce chemin qu'elle a à vivre, avec une autre personne ? Gratitude pour ta réponse

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nos enfants nous aident à prendre conscience de ce qui attend notre regard. Lorsque nous acceptons d'accueillir nos émotions avec Amour, de les écouter, alors il y a libération. La résonance disparaît, et les rapports humains en sont transformés instantanément.

      Ce que vous ressentez vous est propre. Ce que votre fille vous renvoie est à vous. Tant que vous croirez que votre fille est une extension de vous-même, vous maintiendrez un lien et vos filtres. Commencez par la considérer en tant qu'individu souverain de sa vie et autonome. Soyez dans le respect de ses choix d'expérience.

      Vous et votre fille n'avez aucun droit l'une sur l'autre. Vous êtes en contrat d'accompagnement, afin de vous amener à exprimer le meilleur de vous-même. Lorsque vous aurez transcendé vos incompréhensions, le contrat sera clos. La paix s'installera.

      Supprimer
  67. Bonjour Magali,

    Merci du fond du coeur pour toutes les canalisations que tu fais. C'est inspirant, ça vibre, c'est plein d'Amour.

    De toutes les guidances que j'ai pu avoir, les conseils qui reviennent souvent sont :
    "Aime-toi", "Fais-toi confiance" et "Lâche prise".

    Comment faire pour s'aimer inconditionnellement ? Est-ce que ça prend du temps ? (toute une vie je suppose)
    Et le lâcher-prise... comment y arriver ? On me sort toujours ça et pourtant j'ai pas l'impression de vraiment tenir la prise, essayer de tout contrôler...

    Merci infiniment par avance <3
    Paix et Amour <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. S'aimer inconditionnellement. Cela prend bien plus qu'une vie, cela s'étend dans l'éternité car il n'y a nulle limite, but à atteindre.

      S'aimer c'est se respecter, se donner le droit d'être tel que l'on est, maintenant, ne pas attendre d'être mieux, meilleur mais se regarder avec compassion et joie, tendresse et patience, admiration et passion. Une erreur ne l'est jamais vraiment, c'est toujours une expérience choisie dont les tenants et les aboutissants se dévoilent plus tard, avec du recul. S'aimer inconditionnellement ramène à la confiance en Soi et en la Vie, au fait que l'on est protégé par l'Un.

      Le lâcher-prise est progressif, tout comme votre évolution l'est. Petit à petit, votre corps vous fait prendre conscience d'incompréhensions-souffrances, de croyances limitatives qui attendaient que vous soyez prête pour les accueillir.
      Lorsque vous prenez contact avec une peur et que vous la pacifiez, vous croyez que vous n'en avez plus. Et ne comprenez pas quand d'autres strates de peurs viennent sonner à votre porte. Tout a son moment juste. Quand vous détenez la solution, l'événement évolutif apparaît. C'est cela le lâcher-prise. Se rappeler que tout est Juste. Avoir Foi. Accueillir l'Inconnu comme un Cadeau.

      Vivre dans le moment présent est la clé de la fluidité. L'évolution d'un être passe par la déconstruction puis la construction de nouvelles règles. Il y a donc toujours lâcher-prise avant un contrôle. La stabilité demande de se sentir à l'aise, de placer des repères. Puis arrive de nouveau l'événement évolutif qui provoque la déconstruction. Le lâcher-prise résonne dans un paradoxe : accepter de remettre en question ses vérités au profit de nouvelles vérités qui, elles-mêmes, seront mises en doute et transformées. Sans ces instants de pose, d'intégration des nouvelles vérités, de reprise en main de sa vie (contrôle), il ne peut y avoir de lâcher-prise. Tels sont les pôles miroirs : le lâcher-prise et le contrôle, l'un en résonance de l'autre, en apport aimant à l'autre. Il n'y a qu'à accepter sa vie et s'aimer tel que l'on est.

      Supprimer
    2. Merci infiniment pour tes/vos réponses <3

      Ces trois sujets sont encore des choses que je n'arrive pas encore à intégrer mais j'avance pas à pas :)

      Paix, Amour et Joie, à toi et au groupe Miriadan <3

      Merci !

      Supprimer
  68. Bonjour à tous,
    J'ai découvert beaucoup de choses grâce à vos informations. Je me suis remise en cause, j'ai évolué et je vous en remercie.
    Il reste deux points qui me pose problème, j'ai du mal par rapport à votre affirmation que nous avons tout choisi avant notre conception même de vivre un cancer ou d'être à la rue. Là j'ai du mal à adhérer. De même pas un mot sur la prière. Pourquoi?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour à vous également. La Vie est un Jeu dont les clés sont les émotions. Avoir du mal à accueillir la souveraineté des choix de chacun ramène à des souffrances personnelles qui attendent d'être regardées. Nous ne pouvons vous convaincre, nous n'en avons pas le pouvoir. Vous seule en disposez, et vous avez programmé votre évolution afin d'en ressentir avec passion chaque expérience. N'écoutez que votre cœur. Lorsque vous avez du mal, vous vous sentez heurtée, en colère, en injustice, en tristesse, rappelez-vous que ces émotions sont en votre intériorité et non à l'extérieur de vous. Allez en vous rencontrer vos souffrances pour vous aimer.

      Vous parlez de prière. La prière est un élan du cœur, un sentiment d'Amour. Nul besoin de connaître des litanies, des mots précis. La Vie décrypte vos émotions et vos sentiments, non vos mots. Lorsque vous émettez de la gratitude, du pardon, de l'amour, vous rayonnez.

      Certaines prières édifiées par des religions ou des dogmes ont acquis un lien privilégié avec des égrégores d'Amour, non pas selon les mots ou le rythme, mais bien par la ferveur aimante que les personnes y ont insufflée. Dites-la avec autorité, égoïsme, colère, etc. et vous n'y serez pas connectée. Cela restera stérile. Mais un seul mouvement d'amour de votre part vaut la plupart des prières de votre planète, car il provient de votre cœur, ample et sincère. Lorsque vous aimez inconditionnellement, vous vous ouvrez à votre pouvoir personnel illimité.

      Supprimer
  69. Bonjour Magali, je suis extrêmement touchée par ce que vous exprimez dans la video avec Stéphane et me sens attirée. Pourquoi je ne peux envoyer de l'amour "sur commande" par exemple dans l'émission avec Stéphane et les EDL ? C'est paradoxale puisqu'on me dit souvent que je Suis Amour et je ressens en moi une partie profondément Amour. Merci pour votre aide et merci à Miriadan. Bonnes vacances et bon retour.
    Patricia

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'Amour est Liberté. Et vous ne disposez de pouvoir que pour vous-même.

      Vous avez tout à fait le droit d'envoyer de l'amour, sans conditions c'est-à-dire accepter que l'autre puisse le refuser, ne l'intègre pas. Votre pouvoir s'arrête là : lorsque vous donnez, cela ne vous appartient plus. Si vous avez des attentes, vous créez un lien-attachement qui vous renvoie instantanément à vos souffrances intérieures.

      Si vous envoyez de l'Amour inconditionnel, vous recevez de vous-même simultanément cet Amour, et non de l'autre.

      L'Amour est sans conditions, il ne sauve pas, il libère.

      Supprimer
  70. Bonjour Magali, je viens de découvrir ce que vous faite sur youtube. C est formidable. Alors à mon tour j aimerais savoir si un message viendrais pour m aidé à progresser sur mon chemin . Merci à vous. Yvan

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Progresser sur son chemin est simplement s'aimer. Tout le reste est outil d'apprentissage de soi dans cette voie magnifique. Et tout découle de l'amour que l'on se porte. Aimez-vous et vous aurez l'intégralité de la Création à votre disposition, par Amour.

      Supprimer
  71. Bonjour Magali pouvez vous m'éclairer je me sens perdue quelqu'un m'à dit avant hier que j'étais une des incarnation de la mere divine .Croyez vous cela possible?je ne suis pas Amma ou Mère Meera. Je l'aurai ressenti depuis longtemps ou j'aurais eu des messages. Pouvez vous m'éclairer sur mon chemin de vie merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chacun d'entre nous est un amalgame d'énergie. En ces temps de changements, nous avons choisi également d'intégrer la signature de nombre de lignées universelles afin que l'ascension de la planète soit commutée parfaitement à l'univers, qui en sera d'autant propulsé dans son évolution.

      Aussi portons-nous les courants d'Amour qui parcourent notre univers, et les faisons-nous résonner à notre Juste moment. Par là, nous sommes tous porteurs de l'énergie de Isis Marie, de Métatron, de Mickaël, etc. puisque ces énergies représentent une fraction de l'Amour. L'ascension demande que nous fassions rayonner le meilleur de nous-même, et ainsi chacune des facettes qui nous composent, de les unifier ici et maintenant.

      Porter Isis Marie n'est qu'accepter en soi la Femme dans toute sa splendeur, se laisser emplir par l'Amour.

      Supprimer
  72. Merci Magali quel mon rôle alors juste être moi? Merci zncore

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui, il n'y a d'autre action que d'Être pour être à sa juste place au juste moment, tout simplement.

      Supprimer
  73. Bonjour Magali, félicitation pour votre vidéo conférence :) votre parcours est intéressant. On m'a déjà mentionné que mon incarnation avait pris 7 ans à ce faire, j'avais des doutes mais, votre explication de votre enfance m'a aider à comprendre mes comportements de jeunesse. :) merci! Patrick

    RépondreSupprimer
  74. Bonjour Magali et les EDL,
    Je cherche à me connecter avec mon guide spirituel mais n arrive pas à communiquer
    Que puis je faire ?
    Merci et gratitude

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Toute communication passe par le cœur. C'est pourquoi être en paix est une des conditions pour entrer en contact avec son âme. Par là, cela ramène à faire la paix en soi, c'est-à-dire accueillir ses émotions-souffrances-peurs pour les écouter, aimer. Alors elles seront pacifiées et transcendées. Tant que nous n'accordons pas notre attention respectueuse et aimante à nos émotions, elles occupent notre intériorité. Nous alimentons une lutte intérieure puisque nous leur refusons le droit de libérer le message qu'elles nous adressent. Toute notre énergie passe dans cette guerre fratricide. Et comme nous cherchons à museler nos émotions, elles se renforcent, exprimant de plus en plus leur présence en nous, jusqu'à ce que nous lâchions-prise.

      Être en écoute de son âme demande que l'on prenne soin de sa demeure : son corps. Les émotions détiennent chacune un cadeau d'amour qu'elles souhaitent nous remettre. Et parce qu'elles ne trouvent aucune porte, elles emplissent nos canaux de leurs appels.

      La solution est simple : écoutez vos émotions en les accueillant avec compassion, amour. Alors elles pourront être pacifiées et transcendées, ce qui libérera progressivement votre voie de communication directe avec votre âme. Tant que ce n'est pas fait, vous entendez le chant de vos croyances et vos filtres émotionnels qui sont vos vérités.

      Supprimer
    2. Merci infiniment pour votre réponse.Copié collé sur mon bloc note de téléphone pour la regarder chaque jour et l'intégrer.

      Supprimer
  75. Pouvez-Vous nous parler de cette sensation "d'être en attente de..." ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Être dans l'attente de" est un signal d'insécurité, de recherche de protection, de perte de confiance en soi.

      C'est se projeter à l'extérieur à la recherche d'un sauveur par qui viendra la solution, le changement.

      "Être en attente de" représente le signal d'inconfort intérieur, et ainsi l'appel à une écoute aimante de soi, de ses émotions.

      Tout est outil d'évolution, tout est tremplin vers sa liberté.

      Supprimer
  76. Bonjour Magali,

    J'apprécie particulièrement vos réponses emplies de sagesse et de cohérence. Elles me font directement penser à la forme et au contenu des livres de Seth.
    Je vous en remercie.

    J'ai maintenant une question. Cela fait maintenant 13 ans que je fais du développement personnel intensif. J'ai progressé sur moult sujets et j'en suis assez content.
    Je constate en revanche que mon noyau dur que je cherche tellement à changer ou à accepter ne bouge pas. Les mêmes émotions sur divers sujets, que je qualifie de désagréables, sont intactes depuis ces 13 ans. Elles ne se sont pas améliorées ni empirées.
    Pensant que cela venait étonnamment de moi, j'ai pris observation des gens autour de moi, de ceux qui font du développement personnel et ceux qui n'en font pas. J'ai alors constaté qu'ils étaient dans la même situation que moi. Leur noyau dur les "tire vers le bas" constamment. Malgré des dizaines d'années de travail sur eux, ils ne bougent pas.
    J'en suis alors très étonné et quelques peu désespéré. Ma conclusion hypothétique est que la réponse n'est ni dans la réflexion, ni dans la lecture, ni dans l'écoute de maîtres spirituels, ni dans la musique, ni dans le lâcher prise, ni dans la méditation, qui sont mes moyens privilégiés d'avancement. Certes ces moyens permettent de grandes choses, mais accéder au feu intérieur semble excessivement difficile et imprévisible.
    J'ai quasiment intégré que nous sommes les créateurs de toute notre réalité subjective mais cela n'aide pas spécialement.
    Ma question est la suivante, y a-t-il un moyen adapté pour se "déchainer" ? Serait-ce de se détacher progressivement de toutes les croyances-racines polluantes de notre société pour y arriver et vivre une vie pleinement différente ?
    Merci pour votre retour.

    Avec espoir d'enchantement,

    Eric

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Eric,

      Vous répondez vous-même dans votre texte. Le mental ne vous répondra pas car seul le cœur est la réponse. Seul le ressenti offre ce que vous cherchez : votre Unité.

      Les chercheurs d'eux-mêmes ne sont jamais tirés vers le bas, bien au contraire. Toutes les expériences vous offrent l'illumination, à condition de les regarder avec amour, comme un cadeau de la vie, et non une contrainte ou une punition. La dualité vous place en juge. L'amour vous ramène au Centre de vous-même, là où vous n'êtes qu'Ouverture à la Vie.

      Lire, écouter sans ressentir vous laissera frustré. Laissez-vous guider par votre ressenti issu de votre cœur, sans chercher à comprendre. L'Unité rassemble les pôles de la dualité dans l'Amour. La dualité appose une morale, des règles, une ligne de démarcation.

      Méditer en étant dans l'attente de ne vous rapproche pas de vous. Méditer sans attente, juste pour être en harmonie avec votre corps, est la voie de votre Respect. Lâchez-prise, acceptez que votre mental, votre intellect, votre raison trouvent la Paix en votre cœur.

      Supprimer
  77. Bonjour,
    Je voudrais savoir si Jésus a existé ? Si oui, reviendra-t-il bientôt juger les vivants et les morts ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour.
      Jésus a bien existé, et existe toujours. Et il est déjà là.

      Il symbolise le Christ, cette Action compatissante. Et il est en chacun. Et parce qu'il est Amour, il ne peut juger. Il est réconciliation, il est Pardon. Et il est en Vous. Laissez-le vous montrer l'Amour qui rayonne en vous. Et ressentez que l'autre est vous-même, et qu'il n'y a ni faute ni erreur.

      Nous sommes tous des acteurs volontaires pour faire résonner le Jeu de l'Un dans toutes ses facettes. Condamner l'un de nous est oublier que nous sommes un ensemble indissociable de l'Un. S'aimer et aimer les autres fait retentir la Joie de l'Un dans toute sa Création. Nous sommes ses Serviteurs et réalisons sa Volonté. L'Essence même de la Création est l'Amour. A nous de sortir de la dualité pour accueillir cette perspective.

      Supprimer
  78. Bonjour,
    Avez-vous un msg à me donner pour m'expliquer pourquoi après entorse pied gauche il y a 3 ans, maintenant c'est fracture même pied même période ?
    merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nous n'avons pas de message à vous donner. Vous avez déjà la réponse en vous.

      Supprimer
  79. Bonjour Magali,
    J'ai lu récemment que Juda n'a pas trahi le Christ mais lui a fait éviter la crucifixion ?
    Par ailleurs a-t-il écrit un évangile ?
    Merci de votre réponse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,

      La croix est un symbole. Et c'est, entre autres, ce que le Christ vous a offert. La croix est l'union de deux pôles, deux directions, dont le Centre est la réunification, la réconciliation, l'illumination : l'Amour.

      Le Christ est venu pour ancrer profondément dans le potentiel collectif cette ré-union, une communion. Il vous a offert une voie vers vous-mêmes puisque vous êtes tous des Christ par essence. En quelque sorte, le symbole de la Croix est votre étoile du berger qui brille haut dans le ciel afin qu'elle soit à la vue de tous.

      Vous dire que Judas n'a pas trahi Jésus est une vérité puisque tout ce qui s'est passé dans la vie de Jésus l'a été avec son accord et avec joie. Il connaissait chaque cause et conséquence car il était souverain de sa vie. Comment peut-on être trahi quand on est le demandeur ?

      Mais votre question porte plus précisément sur : Jésus est-il monté en croix ? Symboliquement uniquement. Pour que vous soyez nourri de ce symbole qui deviendrait votre clé d'unité. Car il vous faut d'abord unir la dualité et reconnaître sa Beauté pour ensuite évoluer sur le symbole de la Communion. La Croix représente cette progression de la dualité vers l'unité, votre évolution accueille ensuite l'Hexagone et sa Profondeur.

      Qui était Judas ? Nous ne sommes pas encore autorisés à donner ces informations. Elles viendront de lui, par le moyen qu'il aura choisi. Nous pouvons simplement affirmer qu'il est Serviteur de l'Un et qu'il est Amour. Et qu'il a été acteur conscient de son rôle dans l'ancrage du symbole de la Croix. Par choix, par Amour pour vous, pour tous. Tout comme Jésus l'a été.

      Supprimer
  80. Bonjour Magali,
    Cela fait quelques mois que je me trouve dans une fatigue intense, une sécheresse importante au niveau des yeux, bouche, poumon ; tous ces symptômes seraient dus à un syndrome de Goujerot (ou syndrome sec), et je ne comprends pas pourquoi cette fatigue intense, qui se traduit par des pics de manque d'énergie et que je traite par moi-même par les plantes, car j'évite tout traitement allopathique. Que pourriez-vous me proposer pour m'aider, me guider vers la voie de la guérison... un soin peut être ?
    Merci pour ces messages fort intéressants
    Cordialement
    Anne-Marie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Anne-Marie,

      pour toute demande de services ou question plus personnelle de ma part, merci de me contacter via mon site D'Or et de Lumière.

      Supprimer
  81. Bonjour le collectif,

    J'aurais voulu avoir plus d'informations sur le coeur d'Uruguay.
    Pouvez-vous m'en parler s'il vous plait ?
    Pourquoi est-il arrivé et a-t-il été découvert ?
    Pourquoi ces inscriptions ?

    Merci infiniment <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'adore la Vie ! Il y a quelques jours, elle me faisait me connecter au cœur d'Uruguay. Synchronicités ;-)

      Voici ce que j'ai reçu. Le coeur d'Uruguay a plusieurs fonctions. Il s'agit d'une part d'une porte d'accès à nos amis multiversels pour ceux qui sont prêts à en franchir le seuil énergétique, et, d'autre part, un activateur d'éveil pour les êtres qui entrent en son contact.

      Pourquoi a-t-il été découvert à notre époque ? Parce que c'est le moment de l'éveil.

      Pourquoi ces inscriptions ? Parce que s'il s'agissait d'une pierre simple en forme de cœur, vous ne l'auriez pas reconnu en tant qu'élément de l'Amour. Les inscriptions ont été faites afin d'attirer l'attention. Bien sûr, des codes vibratoires sont engrammés dans les inscriptions.

      Initialement, ce cœur était placé en un endroit de voyages multidimensionnels, qui fut refermé lorsque cela n'était plus en cohérence avec le Jeu sur la planète. Ce portail émettait un couloir vers un lieu précis dans la galaxie. Aujourd'hui, le cœur est une porte en elle-même, dont la destination a été modifiée. Vous y êtes tous invités. Votre propre cœur et champ vibratoire en sont les passes.

      Supprimer
    2. Merci infiniment <3 et Oui la vie est fabuleuse !

      Supprimer
  82. Bonjour,
    c'est une 2ème angine bactérienne en quelques mois que je reçois ("moi" qui tombais rarement malade). Il faut dire que je finis les assiettes de mon gamins qui me la refile :) Y a-t-il autres choses à comprendre de moins terre-à-terre que "tant pis pour le gâchis et je quitterrai le lit"? Merci François

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il n'y a qu'un retour vers vous-même et votre discernement. Vous avez déjà toutes les réponses vous concernant personnellement. Ecoutez votre cœur.
      Nous sommes ici pour répondre aux questions qui concernent l'ensemble. Et ne disposons pas du pouvoir de lire votre âme. Revenez-à vous, vous avez tout à y gagner.

      Supprimer