Collectif Miriadan

Collectif Miriadan

Vos questions, leurs réponses - 2S 2017

Cette page est dédiée à vos questions.

Nos amis multiversels souhaitent pouvoir vous éclairer dans votre recherche de votre Soi.

Leurs réponses sont dédiées à l'ensemble, aussi les questions plus personnelles ou sollicitant mes services sont à transmettre via mon site : D'Or et de Lumière.

Avant de poser votre question, merci de vérifier à partir des liens ci-dessous si elle n'a pas déjà été postée.

Pour retrouver les questions de 2014 et 2015, suivez ce lien
Les questions du 1er semestre 2016 sont ici

Les questions du 2ème semestre 2016 jusqu'au mois d'octobre sont ici
La suite des questions de novembre et décembre 2016 sont ici 
Les questions du 1er semestre 2017 sont ici

Pour plus de facilités, vous avez la possibilité de rechercher les questions par ordre alphabétique sur cette page.

12 commentaires:

  1. Bonjour Magali,

    La série de livres Anton Parks, conte les faits au temps où les hommes etaient esclaves des etres stellaires colonisateurs qui les ont crée (je parle du corps physique), le betail des dieux en somme. Pouvez vous nous parler de cette période et quelle consequence a cette periode aujourd hui ? Pourquoi l ame irait s incarner dans un corps humain qui sera soumit toute sa vie a un esclavage et a une souffrance toute sa vie ? Je sais bien qu il y a le jeu de la dualité, de victime-bourreau et de l oubli mais c est quoi le point de vue de l ame dans tout ca qu est ce qu elle a gagné d enrichissant dans une vie vouée a une souffrance sans espoir.

    Je vous remercie Magali

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Sam,

      ce dont vous parlez ramène à la notion de Choix, et aussi à une vision partielle des choses. Pour connaître le sentiment de liberté, il est nécessaire d'expérimenter son pôle miroir qu'est l'absence de liberté. Pour savourer sa souveraineté, il faut l'avoir oubliée.

      Il y a eu de nombreuses périodes dans l'Histoire, et l'humain a été aussi bien esclave que esclavagiste. S'en tenir à un fragment éloigne de la perspective globale. L'âme a cette perspective, aussi la notion de souffrance sans espoir dont vous parlez est une illusion.

      Vous voyez d'un œil extérieur une situation, et projetez en fonction de vos connaissances personnelles et de ce que l'on vous dit. Mais une vie est faite d'un milliard de ressentis, et même un être qui vous semble faible et abandonnée connaît la joie et le rire au moins une fois dans sa vie. Ce n'est pas parce que vous ne le savez pas que cela n'est pas.

      Si vous lisez ces mots avec le mental, vous puisez dans votre passé pour comprendre.
      Ce que l'âme en retire, le mental ne peut l'envisager, seul le cœur le peut. L'expérience est un cadeau qui se découvre hors du jugement et des pôles.

      Supprimer
  2. Bonjour Magali,

    L astrologie karmique (montrer notre chemin de vie par la numerologie) les signes zodiaques (est ce vrai qu il y en a un 13eme?) tout cela ne sont que des outils mais notre vie on fait ce qu on veut on peut decider de ne pas etre influencé par tout cela meme que notre ame a choisit a la naissance ?

    Merci Magali

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La numérologie, l'astrologie (oui, il y en a bien un 13è), etc. sont des supports qui nous parlent lorsque nous avons besoin d'une confirmation.

      Nous faisons de notre vie ce que nous désirons au plus profond de nous. Nous prenons les influences là où nous nous sentons en justesse. Et toutes les possibilités sont offertes. Alors, oui, il est possible de cheminer sans recourir à ces outils. Et il est aussi possible de s'ouvrir à tout ce qui nous est proposé. A nous de trouver l'équilibre pour ne pas nous y attacher, en exerçant notre discernement. Les messages qui nous parviennent par tout moyen sont là pour nous réconforter, nous rassurer, nous faire prendre confiance en nous, et non pour décider d'une voie. Il n'y a aucun chemin bon ou mauvais, il n'y a que nous qui posons nos pas au fur et à mesure, avec ce que nous nous autorisons à accueillir en toute liberté.

      Et le choix de notre naissance a été fait conjointement avec notre âme et nous. Rien ne peut nous être imposé ;-)

      Supprimer
  3. Bonjour,
    J'ai lu ce texte :
    "Il y a douze partie de vous-même. Vous avez un corps de matière et vous avez en permanence onze doubles; le dernier, la dernière réplique de vous-même, n'est que Lumière et Amour ; elle est en permanence dans l'Amour Divin, l'Amour Universel". Pouvez-vous nous parlez ce ces douze parties (doubles !) A quoi elles correspondent ?
    Merci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,

      En fait, nous en avons bien plus que cela.
      Notre corps est constitué d'un ensemble de champs dimensionnels qui trouvent leur source aussi bien dans le terrestre que hors de la Terre. C'est pourquoi nous sommes multi-dimensionnels.

      Pour nous qui sommes incarnés ici, notre corps dispose de chakras qui représentent des points de circulation (entrée-sortie) des énergies qui composent notre environnement. A chaque chakra est relié un corps énergétique en correspondance, qui va se développer au fil de notre évolution jusqu'à pouvoir l'intégrer dans notre Unité personnelle. En quelque sorte, chaque corps est un univers complet où nous voyageons selon nos besoins. Ils fonctionnent tels des filtres grâce à notre Conscience qui ouvre et ferme l'accès à ces mondes dont nous faisons partie sans le savoir. Il est possible de les visualiser comme des véhicules pour la 3ème, 4ème, 5è, 12ème, 24ème dimension par exemple. Selon notre ouverture de conscience et notre destination, nous utiliserons plutôt un corps qu'un autre.

      Nos corps énergétiques sont comme notre corps physique : il ne s'agit pas uniquement d'un véhicule, mais bien d'un être complet et indépendant. Notre Conscience est notre reliance.

      Supprimer
  4. Bonjour, d'où vient ce sentiment d'inutilité, que la vie n'a pas de sens. J'aime me baigner, faire du vélo, être dans la nature dans la contemplation. Mais le reste du temps je n'ai pas beaucoup d'intérêt dans mon existence. Je ne fais rien. Autour de moi, je vois des gens actifs, joyeux, motivés. Moi, je me sens en retrait. Je me dis que je pourrai quitter ce monde maintenant sans appréhension.
    Merci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,

      Votre sentiment d'inutilité vient que vous êtes prêt à remettre en cause vos fonctionnements. Vous prenez conscience que ce qui vous satisfaisait avant ne peut plus répondre à vos besoins véritables, qui sont la paix, l'abondance, la liberté, la joie. Ces vertus proviennent de vous, uniquement de vous, et non des autres.

      Jusque-là, vous étiez dans des croyances qu'avoir suffisait et que seuls les autres pouvaient vous offrir de l'attention. Votre cœur vous rappelle qu'être est la réponse à l'épanouissement. Et être se découvre seul, entièrement disponible à sa propre écoute, à redéfinir quelles sont ses envies et à s'impliquer dans le présent. Espérer un futur s'appuie sur des souffrances intérieures, une mésestime de soi, un manque de confiance. Apprenez à vous aimer, changez votre regard sur vous.

      Ne vous fiez pas à ce que vous voyez autour de vous, ce ne sont que des apparences. Un sourire dans la rue cache souvent une grande souffrance intérieure. Observez-vous, vous, ne vous comparez pas aux autres en plus ou en moins.

      Supprimer
  5. Bonjour,
    Pouvez-vous nous expliquer la différence entre "envoyer de l'amour" (à des personnes en grande difficulté) et être l'amour ? On n'a pas besoin d'envoyer de l'amour si l'on est soi-même amour. Et comme nous ne sommes pas séparés, l'autre le reçoit .
    Dans le deuxième cas, si l'on envoie de l'amour, on pense qu'on est séparé et peut-être que l'on ressent de la peur pour ces personnes...
    Merci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,

      nous allons prendre une nouvelle perspective sur votre questionnement.

      Effectivement, lorsqu'un être envoie de l'amour à un autre, il valide la croyance qu'il y a séparation de l'autre et que l'amour n'est plus abondance et justesse. En même temps, il édicte sa vérité : "je t'envoie de l'amour car tu en manques, sinon tu serais comme je le crois, tu es en tort".

      Lorsque l'être est empli de son amour, cela déborde, il le rayonne. Il n'éprouve plus aucun besoin de projeter puisque tout est en lui. Alors il y a liberté pour chacun de le recevoir ou pas. Et parce que le don d'amour est naturel et sans attente, sans volonté, chacun ressent le respect pour l'autre. Ce n'est plus qu'un partage libre.

      Vouloir envoyer de l'amour reflète un désaccord intime, une lutte interne. L'autre ne répond pas comme on le désirerait, alors on pense pouvoir changer cela en émettant une volonté qui n'est plus d'amour puisque s'éloignant de l'acceptation totale de l'autre, du respect des choix de l'autre. Lorsque c'est le cas, un regard compatissant envers soi révèle une souffrance qui attire notre attention grâce à ce contrat (rejet des autres, peur de pas être aimé, peur de la différence, etc.).

      Toute la vie est construite sur le matériau qu'est l'Amour. Aussi sommes-nous tous entourés et baignés par l'Amour. Il n'y a que notre regard qui nous illusionne sur notre séparation. Telles sont les expériences : un outil d'exploration des pôles jusqu'à revenir au Centre, à la Sagesse de la leçon.

      Supprimer
  6. Bonjour Magali,

    aujourd'hui on retrouve de plus en plus des hypnothérapeute spécialisé en hypnose régressive, un peu comme une certaine Dolores Cannon connue dans ce milieu;
    les patients pour résoudre leur problème rencontrent des origines ésotériques de leur problème et c'est toujours souvent la même chose, sorte de parasitage énergétique d'entité (qui se révèle être un extraterrestre ou autre qui se fait passer pour un guide)souvent rencontré dans une vie antérieure. Ces problèmes ont l'air vraiment réel, je veux dire y a pas de système de croyance puisque tout ceux qui le font rapportent presque toujours la même chose même s'il y croit pas.

    Pouvez vous expliquer ce phénomène svp ?
    Merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour.

      La vie est un système de croyances. Nous fonctionnons tous avec nos croyances, que ce soit dans des régressions, de l'hypnose ... Quel que soit notre état, nous restons avec ce qui nous constitue. La loi de Résonance nous met en contact avec des personnes qui porteront en elles nos croyances, afin de nous en faire prendre conscience.

      Si vous croyez que vous êtes une victime, vous attirerez à vous à la fois d'autres victimes, mais aussi des bourreaux qui ne feront que valider votre croyance. Et ce, à votre demande.

      A partir du moment où vous faites d'une idée votre croyance, vous serez dirigé vers ceux qui vous feront sentir en famille, qui vous reconnaîtront comme des leurs. Cela vous permet de vous nourrir de vos croyances pour les expérimenter tant que vous le désirez, jusqu'à ce que vous n'en ayez plus besoin.

      Ce qui ne veut pas dire que c'est faux, loin de là. Parce que vous avez tout pouvoir sur vous, que vous êtes créateur de votre vie, vos croyances sont vos vérités. C'est-à-dire que tant que vous croyez à une entité malveillante et surpuissante, elle existe réellement pour vous. Vous lui donnez votre énergie et votre pouvoir, la manifestant dans votre dimension.

      Une idée reste potentialité tant qu'une personne ne lui offre pas son énergie pour en faire sa vérité. Et cela ne le devient que si cela vous permet de mettre à jour une souffrance intérieure selon le cercle victime-bourreau-sauveur. Quand la personne n'en a plus besoin, qu'elle a été voir en elle l'origine, la croyance disparaît et tout ce qui va avec. Elle n'est plus attirée par les textes s'y référant, en voit de moins en moins. Elle est en paix.

      Supprimer